Finito de Cordoba, Torerazo, un point c'est tout

Corrida matinale de Nîmes: Manzanares, "classieux",triomphant avec un toro brave mais claqué. Morante "no suerte" et Finito majestueux.Du vrai toreo d'antan, pas de circulaires ni d'inversées qui irritent. Des Muletazos par le bas, savoir entrer et sortir des passes.D' Antoñete à Finito

Juan Serrano Pineda, alias "Finito de Cordoba", 43 ans. Un maestro qui nous rappelle le bon temps. Quand toréer rimait avec aimer...
Juan Serrano Pineda, alias "Finito de Cordoba", 43 ans. Un maestro qui nous rappelle le bon temps. Quand toréer rimait avec aimer... © Bruno Lasnier,querencias.net
Dimanche 21 septembre 2014
Feria des Vendanges
Plaza de Toros de Nîmes. Le matin à 11h30

Finito de Cordoba : salut au tiers et une oreille
Morante de la Puebla : silence et salut au tiers
José Maria Manzanares : deux oreilles et salut
Salut des banderilleros Rafael Rosa et Luis Blazquez au 3ème toro nommé « Hospedero », n° 177, 532 kg.
Six toros de Zalduendo (de 494 à 532 kg ; moyenne : 517) du fer de Zalduendo (Domecq-Jandilla) qui vient d’être vendu au richissime mexicain Bailleres, apoderado de Morante. Des toros de présentation honnête pour la cité des crocodiles. Le 6ème bis (498kg) fut du même blason. Douze piques, souvent en simulacre…
zoc.
-
durée de la vidéo: 02 min 17
corrida matinale et dominicale


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
signes du toro tauromachie
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter