• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Les racines catalanes des prix Goncourt et Renaudot

Lydie Salvayre couronnée pour son roman "Pas pleurer" / © AFP
Lydie Salvayre couronnée pour son roman "Pas pleurer" / © AFP

Père andalou, mère catalane, éxilés pendant la guerre civile espagnole, Lydie Salvayre a été couronnée par le Goncourt. Le prix Renaudot , David Foenkinos, a passé une partie de son adolescence à Perpignan où il rejoignait sa grand-mère chaque été.

Par Jean-Marc Huguenin


Lydie Salvayre a été sacrée mercredi par le Goncourt, le plus convoité des prix littéraires français, pour "Pas pleurer", roman sur la guerre d'Espagne. David Foenkinos a raflé le Renaudot pour "Charlotte" (Gallimard), cri d'amour pour Charlotte Salomon, jeune artiste juive allemande assassinée à Auschwitz à
26 ans.

André Bonnet président du CML (Centre Méditérranéen de littérature) à Perpignan évoque les liens étroits, des deux auteurs primés au Goncourt et au Renaudot, avec la Catalogne.
Les racines catalanes des prix littéraires



Sur le même sujet

Gard : un incendie menace des habitations à Générac, 100 hectares brûlés

Les + Lus