Cet article date de plus de 6 ans

Dans la nuit du Cap de Gascogne

Pour clôturer sa trentième semaine culturelle taurine, la Peña Jeune Aficion de Saint-Sever présentait une novillada piquée avec, pour la première fois, le cheptel landais de la ganaderia Malabat. Au bout de la nuit, le nom de Juan de Castilla, triomphateur de la soirée. Tout un symbole... 
Le novillero colombien Juan de Castilla face au dernier cornu de Malabat
Le novillero colombien Juan de Castilla face au dernier cornu de Malabat © Bruno Lasnier,querencias.net
Mardi 11 novembre 2014
Plaza de Toros "Henri Capdeville" de Saint-Sever (40).16h.

Mario Dieguez: silence et silence
Miguel Ángel Silva: silence et une oreille
Juan de Castilla: vuelta et une oreille

Six novillos de gabarit correct et fines armures de l'élevage landais de Malabat qui faisait sa présentation en novillada piquée pour ce dernier paseo en habits de lumières de la saison française. D'origines Atanasio Fernandez via Antonio Ordoñez et El Palmeral, ces cornus de robes mouchetées pour la plupart ont souvent manqué de force ou de race pour revenir dans les muleta, excepté le cinquième, d'une noblesse répétée. 14 piques au total, prises en faisant sonner les étriers.
Mario Diéguez a paru trop prudent malgré une finesse certaine...
Le grand M.A. Silva a du métier mais ne dit pas grand-chose...
Le colombien Juan de Castilla (un quartier de Bogotá) s'est rappelé au bon souvenir de ses confrères qui manifestent aujourd'hui mercredi 12 novembre pour la réouverture des arènes de la Santamaría de Bogotá en compagnie de César Rincón et de nombreuses figuras du toreo mondial.
Dans la nuit du Cap de Gascogne, son succès brillait hier soir comme une lueur d'entraide et de solidarité sur la planète des toros. Juan a de la personnalité, un vrai courage et un sens de la lidia confirmé. Récompensé du prix du triomphateur de cette novillada, Juan de Castilla est à suivre lors de la temporada prochaine.
Prés de moitié de plaza. 14°. Des grues dans le ciel.

Réunis chaque année à Saint-Sever, l'Association des Critiques Taurins du Sud-ouest a décerné ses prix 2014 à l'issue de la capea matinale au Cloître des Jacobins, sous la houlette du maestro Joselito.
Meilleur lot de toros: Pedraza de Yeltes de Dax
Meilleur lot de novillos: Pedraza de Yeltes de Garlin. Mention aux Guardiola de Parentis-en-Born
Torero triomphateur: Daniel Luque
Novillero triomphateur: non attribué
Prix Tio Pepe: A Morante de la Puebla pour son quite salvateur (Dax)
Prix Monosabio: A Alain Bonijol et son écurie

Sur la video, dans l'ordre: Mario Dieguez, Miguel Angel Silva et Juan de Castilla

durée de la vidéo: 01 min 33
novillada de Saint-Sever

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
signes du toro tauromachie