Toujours plus d'antennes relais : une difficile cohabitation pour les riverains

Publié le Mis à jour le

Leur développement fait grincer des dents de nombreux collectifs de riverains. On compte toujours plus d'antennes-relais sur le territoire français. Et avec elles, des inquiétudes pour la santé du voisinage. Comment gérer leur cohabitation en zone urbaine ? C'est le dossier de la rédaction.  

Elles sont déjà nombreuses partout en France. Avec l'arrivée de la 4G et la multiplication des opérateurs de téléphonie mobile, les antennes-relais se multiplient. Une pollution visuelle mais surtout une inquiétude pour les riverains qui craignent les conséquences des ondes émises sur leur santé. En Midi-Pyrénées, de nombreux collectifs se mobilisent aujourd'hui pour les éloigner de leurs fenêtres.
 

Quels dangers pour les riverains ?

Déplacer les antennes-relais plus loin de leurs maisons, c'est une demande récurrente des riverains. Et pas seulement dans un souci esthétique. Tous s'inquiètent des dangers des antennes sur leur santé. Le plus souvent, les opérateurs respectent la législation française mais les riverains souhaiteraient que les seuils des valeurs d'émission soient revus à la baisse et les antennes placées à une distance plus importante des habitations.

L'arrivée de nouvelles technologies rime avec plus d'antennes

Toujours plus d'habitants, toujours plus de technologies... Avec l'arrivée de la 4G dans les grandes villes, les antennes sont encore appelées à se multiplier. On dénombre actuellement 518 autorisations d'implantation d'antennes en Haute-Garonne pour la 4G. Marier progrès et précautions sanitaires se révèle souvent une difficile équation pour des élus locaux au pouvoir limité dans ce domaine. Même si une charte signée en 1999 entre l'Etat et les opérateurs téléphoniques prévoit une meilleurs intégration des antennes dans le paysage, notamment en les mutualisant. 

La difficile cohabitation des antennes et des riverains, c'est le dossier préparé par Delphine Gérard et Jack Levé :
durée de la vidéo: 02 min 56
Polémique à Aussonne sur les antennes relais