• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Une des douze pourThomas Dufau

une main, un bras, un bouquet de coquelicots: la vuelta de Thomas Dufau, l'oreille de la première corrida vicoise / © Louise de Zan
une main, un bras, un bouquet de coquelicots: la vuelta de Thomas Dufau, l'oreille de la première corrida vicoise / © Louise de Zan

Trés attendus en ouverture de "Pentecôtavic", les toros de Cebada Gago n'ont pas eu  le piquant que l'on attendait. Manuel Escribano s'est montré volontaire, Perez Mota sembla en recul par rapport à l'an passé. Seul Thomas Dufau coupa l'une des douze oreilles des toros de "Cebaïta". Médiocre tarde. 

Par Vincent Bourg

Samedi 23 mai 2015
Feria Vic-Fezensac  (32)
Plaza de Toros Joseph Fourniol.18h

Manuel Escribano : silence et silence
Manuel Jésus Perez Mota : silence et salut au tiers
Thomas Dufau : oreille et silence
Thomas Dufau, passe inversée dans le dos lors de son début de faena au 3ème toro de cebada Gago / © Louise de Zan
Thomas Dufau, passe inversée dans le dos lors de son début de faena au 3ème toro de cebada Gago / © Louise de Zan

Salut des banderilleros Agustin Gonzalez et Morenito d’Arles. Vuelta posthume au 3ème toro, "Ancianito", n°12.
Six toros du fer des héritiers de José Cebada Gago, bien roulés dans l’ensemble même si certains exemplaires (2 et 5) nous semblèrent « sous la traditionnelle toise de Vic », bien qu’arborant de splendides armures de cerfs de la Forêt Noire. Ceci expliquant peut-être cela…
Treize piques au total, peu de relief particulier contre le matelas, si ce n’est le 3ème et le 6ème.
Plus de 3/4 d'arènes.18°1. Lainages de rigueur, à conserver jusqu'à lundi d'après Dame Méteo.
vic premiere
commentaires de la première des quatre corridas de la feria de Vic-Fezensac 2015

 

Sur le même sujet

A Lunel, ils ont appris les gestes qui sauvent… Leurs animaux !

Les + Lus