Accidents sur la RN116 dans les Pyrénées-Orientales : où sont les travaux promis ?

Publié le Mis à jour le
Écrit par P. S. avec P.Georget

La route nationale (RN) 116, qui mène aux stations de skis dans les Pyrénées-Orientales est trop souvent le théâtre d'accidents. Les travaux d'aménagement se font attendre et des associations veulent porter plainte.

Dimanche, une collision frontale entre deux véhicules a fait deux morts et six blessés hier sur la RN116 à la hauteur de Vinça.



Il y a deux ans une personne avait trouvé la mort dans une spectaculaire collision, quasiment eu même endroit. Au-delà de l'émotion, ce nouvel accident provoque la colère des associations qui luttent depuis des années pour l'aménagement de la Nationale.

durée de la vidéo: 01 min 37
Reportage : P. Gorget, L. Thellu, C. Agullo


Les associations veulent porter plainte

« Quand un chef d’entreprise met les ouvriers sur un toit sans prendre les précautions de sécurité nécessaires, il est passible d’être poursuivi par les tribunaux pour mise en danger de la vie d’autrui, fait remarquer Lucien Baillette, Président du Collectif pour la nouvelle RN 116Les élus défaillants de ce département, s’ils ne prennent pas conscience des besoins de sécurité sur la 116 nous saisirons les tribunaux pour mise en danger de la vie d’autrui.  »



Une trentaine de morts en vingt ans

Une trentaine de morts en vingt ans sur les quatorze kilomètres entre Ille sur Têt et Prades. Trop d'accidents, trop de promesses non tenues par les élues.



Les associations et les maires des communes riveraines réclament depuis des années le prolongement jusqu'à Prades de la 2x2 voies qui aujourd'hui s'arrête à Ille. De nombreuses études ont été réalisées mais aucun financement n'a été prévu dans le contrat Etat-région signé en juillet dernier d’ici 2020.



Ni la préfète, ni le député PS de la circonscription n'ont souhaité répondre aujourd'hui à nos questions.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité