Cet article date de plus de 8 ans

Les agents d'Eiffage Languedoc-Roussillon en grève pour leurs salaires

Opération péage gratuit mercredi matin sur le viaduc de Millau. Une initiative menée par 150 salariés d'Eiffage de Midi-Pyrénées et Languedoc-Roussillon. Ils protestent contre la politique sociale de leur entreprise et demandent notamment plus d'embauches et une revalorisation salariale.

L'inquiétude des salariés du groupe Eiffage. Ils ont manifesté symboliquement, mercredi matin, au péage du viaduc de Millau sur l'A.75, l'un des emblèmes fort de l'image du groupe. 150 personnes dont beaucoup du Languedoc-Roussillon.

Venus de Castres, de Montpellier, de Narbonne, les salariés grévistes protestent contre la politique sociale de leur entreprise. Les négociations salariales annuelles, qui se sont achevées début avril, les ont laissés sur leur faim. Ils ont en effet obtenu 25 euros mensuels d'augmentation quand ils en réclamaient le double.
Les salaires étaient bloqués depuis quatre ans.

Ils sont aussi inquiets pour les embauches. Les départs à la retraite ne sont pas remplacés et le recours à la sous-traitante menace l'emploi et compromet la sécurité des installations, selon les manifestants.

Ecoutez la réaction de Laurent Brice, maçon chez Eiffage.

durée de la vidéo: 00 min 32
Interview salarié Eiffage en grève


Il s'agit d'un mouvement national. A Paris se tient, ce mercredi, un CE du groupe Eiffage.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
manifestation social routes grève travaux publics