Ariège : un jeu de Monopoly pour faire découvrir les richesses du département... et attirer les touristes

Publié le Mis à jour le
Écrit par Yann-Olivier d'Amontloir

Le département de l'Ariège vient de créer sa propre version du jeu de Monopoly. Objectif : faire découvrir les richesses du département, nature, architecture et patrimoine, de manière ludique. Un moyen convivial d'attirer de nouveaux visiteurs, au bénéfice du développement économique et de l'emploi.

Après Nancy, la Bretagne, Astérix, et même une édition spéciale pour les tricheurs, c'est le département de l'Ariège qui vient de créer sa propre édition du jeu de Monopoly.

Cette édition personnalisée fait la part belle aux villes, aux villages et à la culture du département.

Ainsi les stations de ski remplacent les gares, en lieu et place de la rue de la paix on trouve désormais Ax-les-thermes, et on peut même y acheter le château de Foix !

Des richesses connues et moins connues

En 40 cases, les lieux les plus célèbres côtoient des sites beaucoup moins visités, mais qui méritent d'être connus. C'est tout l'intérêt de ce jeu de société, qui a nécessité un an de travail pour sa conception et sa finalisation.


Il a aussi fallu des trésors d'imagination pour concevoir les cartes "Chance" et "Caisse de communauté". Ainsi on peut y apprendre qu'on a gagné la célèbre course cyclosportive "l'Ariégeoise" ou que son troupeau de vaches gasconnes a bien profité de sa transhumance en estive.

Un outil de développement économique

Pour les villes, villages et autres sites partenaires de ce jeu c'est un excellent moyen de promotion et de communication. Le corollaire, c'est l'espoir d'attirer par ce biais une nouvelle clientèle touristique, créatrice de développement économique et donc d'emplois.

Le succès espéré semble en tous cas d'ores et déjà au rendez-vous : il y a beaucoup de demandes pour les 2 000 premières boîtes de jeu qui ont été éditées, au point qu'il est déjà question d'une réédition.



Le reportage de Pascal Dussol et Geoffrey Berg.

 
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité