Ariège : un jeune homme de 25 ans trouve la mort sur un chantier d'élagage

Un jeune homme de 25 ans est décédé dans un accident de travail jeudi 7 octobre, en fin de matinée, sur la commune de Mazères en Ariège. Au sol lors d'un chantier d'élagage, la victime a reçu une branche sur la tête. Il n'a pas survécu.

Joint par téléphone, le maire de la commune de Mazères (Ariège), Louis Marette est visiblement très ému : "il y a bien eu un accident du travail ce matin lors d'un chantier d'élagage sur une parcelle appartenant à la municipalité." Un homme de 25 ans est mort aux alentours de 11 h 50 alors qu'il se trouvait au sol et que ses collègues étaient en train de couper les branches d'imposants platanes situés sur une rive de l'Hers, coincés entre un pont et un restaurant.

"Il semblerait qu'ils aient annoncé qu'une grosse branche allait tomber et que la personne au pied de l'arbre ne les ait pas entendus" raconte l'élu municipal. La victime, touchée à la tête, est morte sur le coup. Arrivés sur place, les militaires de la gendarmerie n'ont pu faire que le triste constat du décès.  

"Les quatre jeunes élagueurs qui y travaillaient étaient très abattus, précise Louis Marette. C'était le premier jour de ce chantier".

Une enquête a été ouverte par le Parquet de Foix,  et confiée à la brigade de Saverdun (Ariège) afin de savoir, notamment, s'il y a eu négligence lors de cet accident.  

Le métier d'élagueur fait partie de la liste des 10 métiers les plus dangereux, selon les assureurs. Le nombre d'accidents d'élagage en France est d'environ 600 par an, selon l'association Qualiarbre.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers accident justice société