• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Ariège : disparition d'André Rouch, une figure des Pyrénées

André Rouch
André Rouch

Président du Parc Naturel de Pyrénées Ariègeoises, André Rouch a été emporté par une crise cardiaque. 

Par Laurent Dubois

Une disparition brutale, à quelques heures du réveillon. André Rouch a succombé à une crise cardiaque alors qu'il se trouvait à son domicile, sur la commune d'Alzen. Une commune dont il était le maire depuis 1989.

A 70 ans, André Rouch laisse derrière lui trente ans de vie politique et une empreinte forte sur le Parc naturel des Pyrénées Ariégeoises (PNR). L'ancien professeur de lycée est un des architectes du PNR. En mars 2005, il plaide pour sa création. Le projet abouti en novembre 2009 et depuis cette date André Rouché présidait le parc. 

En août 2018, André Rouch a signé avec l'Andorre et l'Espagne pour créer un espace naturel transfrontalier, le "parc Pyrénéen des Trois nations"

Le décès d'André Rouch a suscité de nombreuses réactions dans le département. Le vice-président du conseil régional, Kamel Kamal Chibli a notamment exprimé sa "tristesse" 
suite à la disparition "d'un homme engagé pour son village d’Alzen, pour son territoire le séronais, pour son département de l’Ariège ainsi que pour le parc naturel régional dont il fût l’un des bâtisseurs". 
 
Les obsèques d'André Rouch se dérouleront ce mercredi 2 janvier.  

Argelès-sur-Mer (66) : tous à la mer pour le traditionnel bain catalan du nouvel an

Les + Lus