Un éleveur opposé aux écobuages interpelle par lettre la Préfète de l'Ariège

Fumées d'écobuage au-dessus de la vallée de l'Ariège le 23/02/2017 / © DR
Fumées d'écobuage au-dessus de la vallée de l'Ariège le 23/02/2017 / © DR

Il est éleveur dans l'Ariège. Il entretient ses terres depuis 20 ans sans jamais avoir eu recours au feu. Opposé aux écobuages qu'il juge nocifs pour la terre et dangereux pour les hommes, il écrit à madame le Préfet de l'Ariège pour qu'elle organise un débat.

Par Michel Pech

L'Etat veut encadrer l'écobuage
Aujourd'hui, face aux incendies dévastateurs que nous connaissons, les services de l'Etat ont décidé d'encadrer la pratique du feu pastoral en mettant en place des comité locaux d'écobuages et en proposant des formations.
Selon Loïc Defaut, c'était sans s'interroger sur le bien fondé de la pratique.

Le risque: l'amplification des écobuages
En effet, cet éleveur estime que l'emploi du feu pastoral érigé en système risque d'amener à une généralisation, voir une amplification des écobuages. D'autant qu'avec les primes de la nouvelle PAC, la tentation est grande pour le paysan de brûler plus pour gagner plus.

Les solutions: favoriser la maitrise foncière
Pour diminuer durablement l'embroussaillement, il faut établir les besoins pastoraux du département , favoriser la maîtrise foncière des candidats à l'installation agricole en zone montagnarde mais aussi favoriser l'agroforesterie préconisée par le gouvernement.



Sur le même sujet

Brassage d'une bière artisanale à Graulhet (81)

Près de chez vous

Les + Lus