Mondiaux de ski : Perrine Laffont en piste vers un nouveau sacre

Avec 5 courses et 5 victoires en Coupe du monde, la championne olympique de ski Perrine Laffont n'a plus de concurrence sur les bosses. L'Ariègeoise a remporté dimanche sa cinquième victoire consécutive à Megève. Elle semble filer vers un nouveau sacre.

Perrine Laffont à Chong Li, en Chine, le 14 décembre 2019.
Perrine Laffont à Chong Li, en Chine, le 14 décembre 2019. © Yang Shiyao / MaxPPP
Rien ne l'arrête. Sans pression, ni objectif pour cette saison, la championne olympique de ski Perrine Laffont n'a plus de concurrence sur les bosses. Dimanche, elle a enchaîné une cinquième victoire consécutive aux Mondiaux en ski de bosses à Megève et semble en piste vers un nouveau sacre.

Pour son cinquième succès de la saison, l'Ariègeoise s'est fait une petite frayeur. Déstabilisée par le vent dans la petite finale, elle n'a pris que la quatrième place, et il lui a fallu un run de grande classe pour repasser en tête lors de la super finale.

En finale 1, je pose un tout petit D-Spin, avec les pieds écartés et je perds des points. J'ai douté..., a-t-elle raconté, et puis, il s'est mis à tomber des trombes d'eau (...). J'avais peur qu'ils annulent et qu'ils ne gardent que ma quatrième place en finale 1. Ca m'a fait monter en stress. a dit Perrine Laffont au Dauphiné Libéré. 


Toujours invaincue cette saison

Le suspens n'aura pas duré longtemps. La tenante du Globe de cristal semble désormais promise à un nouveau sacre. L'Ariègeoise reste encore invaincue sur les bosses cette saison. Une saison qu'elle avait pourtant présentée comme une année de transition.

C'est, dit-elle sur le site de Ski-Chrono, parce qu'elle ne s'est fixée aucun objectif qu'elle a cette facilité actuelle. "Je me sens tellement plus tranquille, et en accord avec cet état d'esprit relâché. C'est facile à gérer. "
Après une année difficile, Perrine Laffont avait avoué une certaine lassitude en fin de saison. Bref, à 21 ans, notre championne ariègeoise voulait juste retrouver le plaisir de faire du ski, sans pression sur d'éventuels résultats. Force est de constater que son état d'esprit l'amène à survoler un peu plus sa discipline. 


 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sport mondiaux de ski ski