• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Orages : l'Ariège en vigilance pluie-inondation à partir de mardi minuit

© JEAN MICHEL MAZET / MaxPPP
© JEAN MICHEL MAZET / MaxPPP

Météo France place en vigilance orange l'Ariège pour les risques d'inondations consécutifs aux fortes précipitations qui vont avoir lieu dans la nuit de lundi à mardi sur les Pyrénées sous forme d'orages. Des cumuls de 80mm à 100mm sont attendus.

Par Emmanuelle Gayet

Après une longue période de sécheresse, les Pyrénées vont être touché par des intempéries. Des orages appportants d'importants cumuls de précipitations vont se déclencher dans la soirée de ce lundi à partir de 22h. La vigilance pluie et inondation débute mardi 20 août à minuit sur le département de l'Ariège.
 

Les autres départements des Pyrénées restent en alerte de niveau jaune.

Les orages venus d'Espagne, vont s'installer sur les Pyrénées en début de nuit. Les averses prendront un caractère orageux principalement en fond de chaîne sur les crêtes tranfrontalières.
L'ensemble de la chaîne est concerné.

C'est dans l'Ariège que les cumuls seront les plus importants

Les précipitations vpont se déclencher en milieu de nuit et devenir de plus en plus intenses particulièrement des Hautes-Pyrénées au Luchonais. Puis, elles se décaleront vers la Haute-Ariège.
Météo France annonce des cumuls de l'ordre ;
  • de 5 à 10mm/h sur les contreforts,
  • 10 à 15mm/h dans le fond de chaîne, parfois pendant plusieurs heures.
Entre lundi soir et mardi après-midi, il devrait tomber 50 à 80 mm (ou litres/m²), voire 100 mm sur la crête frontalière. C'est en Ariège que ces cumuls seront les plus importants. Conséquence, le risque d'inondation par ruissellement augmente. L'alerte orange est déclenchée à partir de mardi minuit.

Sur les autres départements Pyrénéens de l'ouest (Hautes-Pyrénées et Haute-Garonne) en vigilance jaune pour les orages et les fortes précipitations, les cumuls pourraient être également importants; ils sont à surveiller, mais surtout cantonnés au fond de chaîne.
 

Sur le même sujet

Enquête ouverte à Port-Vendres : un site antique détruit par des travaux dans le port ?

Les + Lus