Pyrénées : comment les stations se préparent à accueillir les vacanciers, malgré le faible enneigement

Les vacances d'hiver qui débutent ce samedi 8 février sont cruciales pour les stations de ski. Avec le faible enneigement cette année, la neige a été beaucoup travaillée pour garantir l'ouverture de quelques pistes, mais le mot d'ordre est la diversification des activités proposées.

Le manteau neigeux n'a pas résisté aux températures exceptionnellement douces.
Le manteau neigeux n'a pas résisté aux températures exceptionnellement douces. © FTV
Pour les stations de ski des Hautes-Pyrénées, de l'Ariège et de la Haute-Garonne, les vacances de février représentent 40 à 45 % de leur chiffre d'affaire. C'est dire si les vacanciers sont attendus avec impatience, à partir d'aujourd'hui, samedi 8 février. 

Quatre semaines pour faire le plein, et ce, malgré le faible enneigement cette saison. La neige a été très travaillée par les pisteurs : à Ax-3 domaines, en Ariège, 80 % du domaine skiable a pu être ouvert. Au Mourtis, en Haute-Garonne, en revanche, la direction de la station a annoncé mardi que le domaine skiable ne pouvait être ouvert. Pour une durée indéterminée. Ouverts ou non, les domaines doivent s'adapter à cette pénurie de neige, due à des températures trop clémentes. Le maître-mot, cette année plus encore que les précédentes, c'est la diversification. Ou comment attirer les vacanciers en mettant en avant toutes les activités - hors ski - que l'on peut pratiquer en montagne. Et elles sont nombreuses : ski de randonnée, raquettes, luge, etc.  Les amoureux de la glisse ne semblent en tout cas pas avoir changé leur plan. A Ax-3 domaines par exemple, les locations sont occupées à 80 %, cette première semaine de vacances. La station ariégeoise attend 7 000 visiteurs par jour.

Voir le reportage de Geoffrey Berg et Pascal Dussol, de France 3 Occitanie : 
Pyrénées : comment les stations se préparent à accueillir les vacanciers, malgré le faible enneigement
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
pyrénées nature montagne ski sport stations de ski économie tourisme