Pyrénées : comment les stations se préparent à accueillir les vacanciers, malgré le faible enneigement

Le manteau neigeux n'a pas résisté aux températures exceptionnellement douces. / © FTV
Le manteau neigeux n'a pas résisté aux températures exceptionnellement douces. / © FTV

Les vacances d'hiver qui débutent ce samedi 8 février sont cruciales pour les stations de ski. Avec le faible enneigement cette année, la neige a été beaucoup travaillée pour garantir l'ouverture de quelques pistes, mais le mot d'ordre est la diversification des activités proposées.

Par Marie Martin

Pour les stations de ski des Hautes-Pyrénées, de l'Ariège et de la Haute-Garonne, les vacances de février représentent 40 à 45 % de leur chiffre d'affaire. C'est dire si les vacanciers sont attendus avec impatience, à partir d'aujourd'hui, samedi 8 février. 

Quatre semaines pour faire le plein, et ce, malgré le faible enneigement cette saison. La neige a été très travaillée par les pisteurs : à Ax-3 domaines, en Ariège, 80 % du domaine skiable a pu être ouvert. Au Mourtis, en Haute-Garonne, en revanche, la direction de la station a annoncé mardi que le domaine skiable ne pouvait être ouvert. Pour une durée indéterminée.
Ouverts ou non, les domaines doivent s'adapter à cette pénurie de neige, due à des températures trop clémentes. Le maître-mot, cette année plus encore que les précédentes, c'est la diversification. Ou comment attirer les vacanciers en mettant en avant toutes les activités - hors ski - que l'on peut pratiquer en montagne. Et elles sont nombreuses : ski de randonnée, raquettes, luge, etc. 
Les amoureux de la glisse ne semblent en tout cas pas avoir changé leur plan. A Ax-3 domaines par exemple, les locations sont occupées à 80 %, cette première semaine de vacances. La station ariégeoise attend 7 000 visiteurs par jour.

Voir le reportage de Geoffrey Berg et Pascal Dussol, de France 3 Occitanie : 
Pyrénées : comment les stations se préparent à accueillir les vacanciers, malgré le faible enneigement

Sur le même sujet

Les + Lus