• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Il y a 75 ans, des ouvriers italiens mourraient à Izourt

Ils participaient à la construction d'un barrage. Ils sont morts au cours d'une tempête de neige. De nombreux italiens et français sont venu leur rendre hommage ce samedi, près du lieu où ils ont trouvé la mort.

Par Michel Pech

En Mars 1939, 31 ouvriers qui participaient a la construction d'un barrage avaient trouvé la mort a Izourt (Ariége)  . Les baraquements qui les abritaient s'étaient effondrés lors d'une tempête de neige . 29 d'entre eux étaient italiens. Un hommage leur a été rendu ce samedi .  

La catastrophe décrite par "Ariège News"
"La plupart de ces ouvriers venu chercher du travail en France provenaient des provinces d’Italie, précisément de Belluno et Vicenza  et de la région du Piémont.

Fuyant la misère à leur porte, bravant les lois de l’Italie mussolinienne qui empêchaient ses ressortissants de travailler à l’étranger, ces hommes rompus aux tâches les plus rudes, happés par une avalanche en terre étrangère sont tombés dans l’oubli car pour eux il n’y a pas eu de retour au pays, la seconde guerre mondiale est venu comme une chape de plomb se couler dans la vallée.

Les corps n’ont jamais  été rapatriés et leur destination finale demeure le petit enclos Saint-Jean du cimetière de Vicdessos, dont les tombes ont discrètement été entretenues par les membres de la communauté italienne restée sur place…"


Vidéo : le reportage de Laurent Winsback Pascal Dussol
Pour ne pas oublier

Sur le même sujet

Montpellier : le sénateur LREM Robert Navarro définitivement condamné pour abus de confiance

Les + Lus