Saint-Lizier : l'ancien prêtre jugé pour avoir détourné 700 000 euros de la paroisse

L'ancien prêtre de la paroisse de Saint-Lizier en Ariège a reconnu avoir détourné 700 000 euros du denier du culte et des ventes des bougies votives. Il sera jugé le 12 janvier prochain.

L'ancien prêtre de la paroisse de Saint-Lizier en Ariège a reconnu avoir détourné le denier du culte et des bénéfices des ventes de bougies votives, soit plus de 700.000 euros durant sa période d'activité entre 1987 et 2013, a indiqué le procureur de la République, Karline Bouisset. Ce prêtre âgé de 80 ans s'est vu délivrer une convocation devant le tribunal correctionnel de Foix à l'issue de sa garde à vue et sera jugé le 12 janvier, a précisé Mme Bouisset dans un communiqué.

Les faits ont été découverts après le départ à la retraite du suspect par son successeur et une plainte a été déposée par l'association diocésaine de Pamiers, en charge notamment de la paroisse de Saint-Lizier. L'enquête préliminaire confiée à la brigade des recherches de Saint-Girons a permis de matérialiser l'existence de détournements systématiques commis par le prêtre durant toute sa période d'activité entre juillet 1987 et février 2013, a expliqué la magistrate.

Le diocèse de Pamiers s'est dit "très choqué" après les accusations ce détournement. Il a porté plainte avec constitution de partie civile "pour que toute la lumière soit faite", a précisé son avocat Ludovic Sérée de Roch. "Ce genre d'affaires ne doit pas ternir notre relation de confiance avec les fidèles, compte tenu de l'appel aux dons", a protesté l'avocat du diocèse.

"Depuis 2006, tous les diocèses de France ont adopté des règles comptables qui répondent à toutes les normes françaises et européennes en termes de transparence", a ajouté Me Sérée de Roch, précisant que le diocèse de Pamiers s'était lui-même "engagé dans une réforme comptable, pour avoir une comptabilité parfaite".

Les détournements ont concerné en majeure partie les dons des paroissiens mais il y a eu aussi environ 100.000 EUR qui correspondent aux bénéfices tirés des ventes de bougies votives, a précisé Mme Bouisset. Une saisie judiciaire conservatoire d'un montant de 656.000 EUR a été opérée sur les comptes bancaires du prévenu, a ajouté le procureur de la République.

EN VIDEO / le reportage de Karine Pellat et Jean-Pierre Duntze

L'ancien curé a reconnu avoir détourné les bénéfices des ventes des bougies votives ou encore les dons des fidèles.

 

L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Occitanie
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité