Aude et Pyrénées-Orientales : 1.400 kilos de résine de cannabis saisis à Narbonne et Port-Vendres

Près de 2,6 tonnes de cannabis, dissimulées dans trois camions, ont été saisies par les douaniers français entre le 14 et le 18 avril. Dont, 855 kilos à Narbonne dans l'Aude et 555 kilos entre Port-Vendres et Perpignan. A chaque fois, la drogue se trouvait dans des poids-lourds venant d'Espagne.

illustration
illustration © MAXPPP

Le 16 avril dernier, les agents de la brigade des douanes de Narbonne, dans l'Aude, trouvent dans la remorque d'un ensemble routier des "valises marocaines dissimulées sous un plastique noir", contenant 844,94 kg de résine de cannabis.
Le même jour, les douaniers de la brigade d'Hendaye, dans les Pyrénées-Atlantiques, arrêtent un poids-lourd tractant une remorque frigorifique où se trouvent 1.170 kilos de résine et 28 kilos d'herbe de cannabis.

Et le 18 avril, les agents des brigades de Port-Vendres et de Perpignan, dans les Pyrénées-Orientales, découvrent 555 kilos de résine de cannabis dissimulés dans le pare-choc de la remorque d'un ensemble routier destiné à transporter des salades vers l'Italie.

Ces trois saisies d'ampleur ont permis une perte sèche de près de 17 millions d'euros pour les organisations criminelles.

Olivier Dussopt, ministre délégué chargé des Comptes publics.

A Arles, trois tonnes de résine de cannabis dissimulées dans un camion de tomates en provenance du Perthus et d'Espagne avaient été saisies mi-avril par les douaniers à un péage et les deux chauffeurs, de nationalité marocaine, interpellés.

Les Pyrénées-Orientales, l'Aude, l'Hérault et le Gard sont des départements phares du transit de drogue entre l'Espagne, la France et l'Italie. Et l'autoroute A9 est un axe majeur de ce trafic.

En 2020, les douanes ont saisi plus de 60 tonnes de cannabis en France, en hausse de 15% par rapport à 2019, une drogue qui est essentiellement acheminée par la route quand la cocaïne l'est davantage par voie maritime.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
police société sécurité drogue faits divers autoroute économie transports