Aude : une maison du travail saisonnier mobile pour trouver un emploi entre Narbonne et Béziers

La Maison du travail saisonnier Narbonne-Béziers est une structure destinée à accompagner les employeurs, les saisonniers et les personnes à la recherche d’un emploi. En cette période post-coronavirus, les offres d'emplois saisonniers ont baissé de 75% par rapport à l'an dernier.
Port-Leucate (Aude) - une maison du travail saisonnier mobile pour trouver un emploi - juillet 2020.
Port-Leucate (Aude) - une maison du travail saisonnier mobile pour trouver un emploi - juillet 2020. © F3 LR
Ce matin là, à Port-Leucate dans l'Aude, son bac professionnel "Service restauration" tout juste en poche, Grégoire est à la recherche d'un job d'été. Il vient demander conseil et essayer de trouver un emploi à la structure mobile de la Maison du travail saisonnier installée sur le port.

Je recherche un emploi de serveur ou plongeur et toutes offres d'emplois pour l'été, dans les mairies, les communes.

Grégoire, jeune demandeur d'emploi.

Grégoire a commencé sa recherche avant même la fin du confinement, sans succès jusqu'ici : "J'ai envoyé des CV, fait les agences d'intérim, je suis allé me présenter aux employeurs. Et toujours des réponses négatives. La cause ? le corona...." témoigne-t-il.
 

Des emplois saisonniers rares cet été

Grâce à son passage dans cette structure mise en place chaque été par les agglos de Narbonne et Béziers sur le littoral, Grégoire a tout de même pu repartir avec deux offres d'emploi. C'est peu, surtout pour un secteur qui, traditionnellement, manque de main d'oeuvre, comme en témoigne cette restauratrice :

"100 places assises en moins par rapport à la distanciation sociale sur la terrasse ou à l'intérieur, ça fait automatiquement moins d'employés " explique Aurélie Ruillat, co-gérante d'un restaurant.

Dans ce restaurant, 4 saisonniers ont été embauchés pour l'instant, c'est un tiers de moins que l'année dernière. Et le problème est le même, un peu partout. "On est 2 en ce moment le soir, mais nous étions 3 les autres années" explique Patricia Merzoug, gérante d'une boutique de souvenirs.

J'attends de voir si d'ici 15 jours on embauche quelqu'un, mais pour le moment nous n'en avons pas besoin.

Un marché de l'emploi en recul 

Le marché de l'emploi saisonnier semble pour l'instant suspendu et en net recul par rapport à l'an dernier :
"Tout le monde est en attente de voir comment la situation se débloque, si les touristes sont là, si on peut travailler en sécurité, si le chiffre d'affaires est prometteur ou pas... donc pour l'instant, c'est très léger" confirme Célia Fayeton, coordinatrice à la Maison du travail saisonnier Narbonne-Béziers.
 
Une impression que confirment les chiffres de Pôle Emploi : en Occitanie, les offres d'emplois ont baissé de 75% au printemps, par rapport à l'année dernière.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
tourisme économie emploi société coronavirus - confinement : conseils pratiques santé agriculture social