Agression d'un rugbyman de Gruissan : prison ferme requise contre l'entraîneur de Vendres

Publié le Mis à jour le
Écrit par Sylvie Bonnet
Le palais de justice de Béziers avant l'audience.
Le palais de justice de Béziers avant l'audience. © F3LR

1 an ferme pour l'entraîneur et 10 mois pour un joueur du club de Vendres. Ce sont les peines requises, mercredi au tribunal de Béziers après la bagarre qui avait blessé des rugbymen gruissanais lors du match Vendres-Gruissan en janvier dernier. L'affaire est mise en délibéré au 26 juin prochain.

Un joueur de Gruissan gravement blessé à la tête, deux autres également blessés plus des insultes à caractère racial. Ce match de rugby du 11 janvier dernier entre Vendres et Gruissan n'avait décidément rien à voir avec l'amour de l'ovalie. Et c'est l'entraîneur de l'équipe de Vendres qui risque bien de payer les pots cassés. En tout cas, Angélique Depétris, la substitut du procureur de la République du tribunal de Béziers, a requis la plus forte peine (2 ans dont 1 an ferme) pour lui et 10 mois pour l'un des joueurs du club héraultais.

Des dégâts indiscutables dans le camp gruissanais

Dans ce procès, qui s'est tenu mercredi, c'est vraiment la parole des uns contre celle des autres. Mais les blessures des joueurs audois, elles, sont on ne peut plus réelles... Un coup de pied provoque une grave lésion à la tête pour Jordan Creux, jeune rugbyman gruissanais de 23 ans. Ajoutez à cela un nez cassé pour un deuxième joueur et un coup de poing qui semble avoir laissé des séquelles pour un troisième. Sans compter quelques insultes de caractère racial. 

La défense du club de Vendres

Les prévenus, eux, nient en bloc leur participation violente à la bagarre. Selon l'avocat de l'entraîneur, Maître Bertand, les Gruissanais auraient monter l'affaire en épingle alors que ce n'était au départ "qu'une bagarre de village comme dans Astérix". L'entraîneur ne serait entré sur le terrain que pour séparer les joueurs.

Hormis les 2 ans (dont un ferme) requis contre l'entraîneur de Gruissan et les 10 mois contre un des joueurs, la substitut du procureur de Béziers préconise également un interdiction de stade de 3 ans pour l'entraîneur et de 1 an pour le joueur. Résultat du délibéré: le 26 juin prochain.
durée de la vidéo: 01 min 28
Prison ferme pour la bagarre de Vendres?




En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.