• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Aude : Castelnaudary fête le cassoulet

Le cassoulet de Castelnaudary, spécialité audoise qui s'exporte dans le monde entier. / © F.G
Le cassoulet de Castelnaudary, spécialité audoise qui s'exporte dans le monde entier. / © F.G

La 16ème édition de la fête du cassoulet bat son plein, jusqu'à dimanche à Castelnaudary. L'occasion pour des milliers de personnes de déguster la fameuse spécialité audoise qui rassemble autour de sa fabrication artisans et industriels.

Par Sylvie Bonnet

Cette fête du cassoulet de Castelnaudary marque, chaque année, l'importance de ce plat typique dans la vie de la cité audoise. La production et la vente de cassoulet représentent quelques 400 emplois à Castelnaudary, du cassoulet industriel au pur cassoulet mijoté maison en passant par le cassoulet artisanal.

De la maison Escudier au cassoulet industriel

L'adresse la plus ancienne parmi les artisans de Castelnaudary, c'est la maison Escudier. Ici on ne "sort" pas plus de 300 à 400 cassoulets par jour, tous concoctés " à la main", goûtés et gratinés patiemment au four.
L'enseigne Escudier était déjà présente à Castelnaudary en 1920. / © Frédéric Guibal
L'enseigne Escudier était déjà présente à Castelnaudary en 1920. / © Frédéric Guibal
A l'autre extrémité de la chaîne, il y a 5 grands conserveurs, qui mettent sur le marché chaque jour 170 000 boîtes de cassoulet. Et certains, comme la société Rivière, se lancent même dans la diversification du produit.
80% des boîtes de cassoulet consommées en France viennent de Castelnaudary. / © Frédéric Guibal
80% des boîtes de cassoulet consommées en France viennent de Castelnaudary. / © Frédéric Guibal
Bien plus qu'une simple spécialité culinaire de tradition, les haricots mijotés au confit et aux saucisses constituent, dans la cité audoise, un ressort économique vital pour des centaines de familles.
Fête du cassoulet à Castelnaudary
Jean-Pierre Laval et Frédéric Guibal ont soupesé le poids du cassoulet dans l'économie de Castelnaudary.



Sur le même sujet

Béziers : Jacques Rançon avoue le meurtre d'Isabelle Mesnage dans la Somme en 1986

Les + Lus