Aude : les syndicats rouvrent la perception des impôts de Capendu pour aider les contribuables et montrer son utilité

Pour une semaine, les syndicats Solidaires et CGT ont décidé de rouvrir les portes de l’ancienne perception de Capendu dans l'Aude. Un acte militant pour apporter des renseignements aux contribuables et montrer l'utilité des trésoreries de proximité supprimées en milieu rural.

C'est de saison. Comme chaque année au printemps, la déclaration d'impôts sur le revenu est de retour. Pas toujours facile à remplir sans aide. Certains d'entre vous souhaitent peut-être se faire aider par des agents des impôts. Pour cela il faut d'abord trouver une trésorerie ouverte : les service du trésor public demandent aux déclarants de se tourner en priorité vers les numéros d'appel ou le site internet.

En effet, de nombreuses implantations des impots ont été supprimées ces dernières années, 15 en 11 ans selon les syndicats. Une réalité insupportable pour eux : ils ont décidé d'ouvrir cette semaine une antenne "pirate", à Capendu dans le département de l'Aude. Capendu où la vraie perception a fermé en 2018.

Une permanence implantée à la mairie de ce village de 1500 habitants, avec la complicité du maire, lui aussi inquiet de la disparition des services publics dans les campagnes.

Le service public, on le doit à tout le monde de la même façon, à Carcassonne à Paris à Lyon, dans une grande ville ou en milieu rural. Pour moi la proximité c'est quelques kilomètres maximum.

Claude Busto, maire de Capendu.

Marianne habite Capendu. A la recherche d'informations pour déclarer ses revenus, elle s'est présentée dès l'ouverture à la permanence.

Par téléphone c'est plus compliqué, on ne comprend pas toujours. Je n'ai pas internet. Donc je suis obligée de me déplacer.

Marianne, contribuable de Capendu.

Un déplacement d'une dizaine de kilomètre qu'elle a évité cette fois-ci!
En face de Marianne, pour répondre à ses questions, Florence. Cette agent des finances publiques travaille habituellement à Narbonne, auprès des entreprises. Mais cette semaine, elle assurera des permanences sur Capendu.

Le directeur des finances publiques de l'Aude a réagi dans les colonnes de l'Indépendant à cette action déclarant "que le caractère officieux de la démarche rendra inopposable à l'administration une information qui serait délivrée à cette occasion". Il a défendu le nouveau réseau de proximité qui se met en place.

 La permanence autogérée de Capendu restera ouverte matin et après-midi toute cette semaine du 12 avril.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
impôts économie ruralité société