• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Aude : une conseillère municipale de Montlaur poignardée à mort en pleine rue

La mairie de Montlaur, dans l'Aude - 7 novembre 2015 / © France 3 LR
La mairie de Montlaur, dans l'Aude - 7 novembre 2015 / © France 3 LR

Sarah Wafflard, conseillère municipale de Montlaur depuis l'année dernière, a été poignardée à mort en pleine rue ce samedi matin aux alentours de 11h00 à Montlaur, dans l'Aude. Son agresseur, un homme d'origine espagnole, est actuellement entendu par la gendarmerie de Trèbes.

Par Zakaria Soullami


Un ressortissant espagnol a poignardé ce samedi matin vers 11h00 Sarah Wafflard, une conseillère municipale de Montlaur d'une quarantaine d'années, en pleine rue à Montlaur, un village d'environ 600 habitants, dans l'Aude. Cette femme d'origine anglaise a succombé à ses blessures malgré l'arrivée rapide des secours sur les lieux.

Aude : une conseillère municipale de Montlaur poignardée à mort en pleine rue
A. Cheron et X. Armengaud

Cinq coups de couteau

La victime, qui a reçu cinq coups de couteau, est décédée pendant son transport à l'hôpital, a indiqué le vice-procureur de Carcassonne, Laurent Couderc. Elle était également interprète en langue anglaise.

Montlaur (Aude) / © France 3 LR
Montlaur (Aude) / © France 3 LR

Un homme marginal

Sarah Wafflard vivait depuis 8 ans à Montlaur et était conseillère municipale depuis l'année dernière.
A ce stade de l'enquête, les raisons de cet acte ne sont pas connues. L'agresseur s'est rendu à la gendarmerie de Trèbes où il est actuellement entendu.
Il est décrit comme un homme marginal ayant notamment des problèmes pour s'exprimer en français.

La place du village de Montlaur, dans l'Aude / © Google street view
La place du village de Montlaur, dans l'Aude / © Google street view

"Explications confuses"

La victime et le mis en cause habitaient "à une trentaine de mètres" l'un de l'autre, mais leurs relations ne sont pas encore établies. Le suspect "a reconnu son geste" mais ses explications "sont assez confuses", a précisé M. Couderc.

A lire aussi

Sur le même sujet

Gard : 9 centres postaux en grève illimitée dans les Cévennes

Les + Lus