• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Aude : l'épisode de grippe aviaire laissera des traces

300 canetons livrés dans une exploitation audoise / © France 3 LR
300 canetons livrés dans une exploitation audoise / © France 3 LR

Après la découverte de plusieurs cas de grippe aviaire, les hangars des éleveurs de volailles sont restés vides durant un mois dans l'Aude et tout le Sud-Ouest. Désormais l'heure est au repeuplement dans les élevages mais cette crise sanitaire fragilise bon nombre d'exploitations.

Par Caroline Agullo


Le vide sanitaire -nettoyage et désinfection des exploitations- organisé dans 18 départements du Sud-Ouest pour endiguer l'épidémie de grippe aviaire est terminé depuis une semaine. Canards, oies et autres palmipèdes sont réintroduits dans les exploitations. Les éleveurs ont donc repris leur activité, mais voilà le prix d'achats des nouveaux canetons livrés dans les exploitations a augmenté de 13 centimes soit 6 % de hausse.

Un surcoût que dénoncent les éleveurs et qui fragilise l'équilibre financier des exploitations.
 Marc Tardieu, près de Belpech dans l'Aude, est très inquiet. Il vient de commander des centaines de canetons au prix fort.

L'épisode de grippe aviaire laissera des traces
Après la découverte de plusieurs cas de grippe aviaire, les hangars des éleveurs de volailles sont restés vides dans l'Aude et tout le Sud-Ouest. Depuis une semaine l'heure est au repeuplement dans les élevages. Mais cette crise sanitaire fragilise bon nombre d'exploitations. - Reportage Jean-Pierre Laval et Frédéric Guibal

Selon les informations du ministère, déjà 40% des professionnels impactés ont déposé un dossier d'indemnisation.


Sur le même sujet

Montpellier : le sénateur LREM Robert Navarro définitivement condamné pour abus de confiance

Les + Lus