"Ce qu'il apporte, c'est la proximité" : à l'hôpital, un scanner pour faciliter l'accès au soin en zone rurale

Un scanner a été installé au sein de l'hôpital de Limoux-Quillan, dans l'Aude. Les premiers examens sont réalisés depuis le 9 janvier grâce à cet appareil. Un investissement qui a pour objectif de faciliter l'accès aux soins pour les habitants du secteur.

Il est en service depuis une dizaine de jours seulement. Au centre hospitalier de Limoux-Quillan, dans l'Aude, un scanner est désormais installé pour compléter l'offre de soin du site. 

Il s'agit du cinquième scanner que compte le département. “Nous allons couvrir une région qui était en manque de ce type d’instrument qui devient banal, comme l’était autrefois la radiographie du thorax", se réjouit la docteure Sieryer Djohar, radiologue. 

Une majorité de communes à moins de 35 minutes d'un scanner

Un appareil installé avec le souhait de faciliter l'accès aux soins pour les habitants du secteur. "Ce qu'il apporte, c'est la proximité. L'hôpital de Limoux couvre deux communautés de communes qui desservent 48 000 habitants. Elles étaient loin des modalités de scanner du département", décrit Jean Brizon, directeur du centre hospitalier de Limoux-Quillan. Une majorité des communes du secteur se situent à une distance de 35 minutes de voiture de l'équipement. D'autres se situent encore un peu plus loin, notamment dans les Pyrénées audoises. 

"D'habitude, il y a des mois et des mois d'attente"

"Il y a 35 % de renoncement au soin dans notre département. Donc il y a un grand intérêt à rapprocher les soins de la population", souligne le directeur du centre hospitalier.

“J’ai pris rendez-vous le mardi, j’avais rendez-vous le jeudi matin. C’était très très rapide, décrit Brigitte, une patiente qui a rendez-vous ce 18 janvier. D’habitude, il a des mois et des mois d’attente. En plus, c’est beaucoup plus près”.

Un investissement qui représente 1,7 millions d'euros, que l'hôpital de Limoux espère compléter par l'acquisition prochaine d'une IRM.

L'actualité "" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité