Centrafrique: des paras de Carcassonne prépositionnés au Cameroun

Des soldats du 3e régiment de parachutistes d'infanterie de marine (RPIMa) de Carcassonne dans l'Aude sont partis samedi matin pour le Cameroun où ils seront prépositionnés "comme renforts éventuels pour la Centrafrique", a appris l'AFP auprès de leur régiment.

Cette compagnie de combat française se rapproche ainsi de la République centrafricaine où la France a lancé le 5 décembre une intervention militaire, avec le feu vert du Conseil de sécurité, pour tenter de mettre fin aux exactions des groupes armés et stabiliser le pays.
Les parachutistes "se prépositionnent à Douala, comme renfort éventuel pour la République centrafricaine, en cas de besoin", a précisé à l'AFP à Toulouse l'officier de communication du 3ème RPIMa. Selon midilibre.fr, 150 hommes du 3ème RPIMa sont concernés par cette mission.

Les tueries entre chrétiens et musulmans ont fait "plus de 600 morts" en une semaine en Centrafrique selon l'ONU. L'intervention militaire de la France y mobilise actuellement près de 1.600 hommes déployés pour l'essentiel à Bangui.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité