Double meurtre à Carcassonne : une information judiciaire ouverte et une personne placée en détention provisoire

Publié le Mis à jour le
Écrit par Mélisande Queïnnec
L'homicide s'est produit dans le quartier de Grazailles à Carcassonne.
L'homicide s'est produit dans le quartier de Grazailles à Carcassonne. © ERIC CABANIS / AFP

Les deux victimes, tuées le 31 octobre dernier par balle dans le quartier de Grazailles, à Carcassonne, avaient 18 et 21 ans. Une marche blanche aura lieu ce dimanche 7 novembre pour leur rendre hommage.

Quelques jours après la mort par balles de deux jeunes Carcassonnais, plusieurs personnes ont été placées en garde à vue et une, mise en examen et placée en détention provisoire.

Le parquet de Narbonne s'est saisi du dossier en sa qualité de pôle criminel de l'Aude. Une information judiciaire a été ouverte pour "homicide volontaire, tentative d'homicide volontaire, détention d'armes de catégorie A" pouvant s'apparenter à des armes de guerre, "recel de malfaiteurs et disparition d'éléments de preuves", a détaillé le procureur de la République de Narbonne Éric Camous.

Une personne mise en examen

Les gardes à vue, prolongées hier en fin de matinée, se sont achevées dans la journée. "Une personne a été déférée devant le juge d'instruction de Narbonne et a été mise en examen" pour l'ensemble des faits, a précisé Éric Camous.

Le suspect a été placé en détention provisoire sur demande du parquet, "compte-tenu de l'absolue nécessité d'éviter des concertations frauduleuses avec des tiers" et tous risques de fuite et de disparition d'autres éléments de preuves, a ajouté le procureur de Narbonne.

A ce stade, aucune information sur le nombre de personnes interpellées ou leurs motivations n’a pu filtrer. Des proches des deux victimes avaient évoqué un différend amoureux qui aurait conduit à une vengeance – mais aucune piste n’est pour le moment à exclure. Une conférence de presse aura lieu lundi après-midi à Carcassonne. Le procureur de la République devrait y donner davantage d'éléments sur le déroulé des faits.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.