• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Des médecins employés municipaux à Port-la-Nouvelle

La maison de santé pluridisciplinaire de Port-la-Nouvelle (Aude).
La maison de santé pluridisciplinaire de Port-la-Nouvelle (Aude).

Pour faire face à la diminution du nombre de praticiens sur sa commune, le maire de Port-la-Nouvelle (Aude) a décidé de proposer 2 postes de médecins généralistes salariés par la municipalité. Une première en Languedoc-Roussillon qui s'inspire d'autres expériences françaises.

Par Valérie Luxey

Dans le courant de l'été, la maison de santé de Port-la-Nouvelle (Aude) comptera 2 médecins supplémentaires. Mais ceux-là seront... des employés municipaux.
C'est la solution trouvée par le maire pour faire face au manque de candidats et à la diminution du nombre de praticiens sur la commune. Ils ne sont plus que 2,5 aujourd'hui, contre 5 il y a quelques années.

Réduire les délais d'attente et élargir l'accueil des patients

Un vrai problème pour cette station balnéaire audoise de 7500 habitants (35000 l'été une fois les touristes arrivés). L'arrivée des 2 généralistes devrait réduire les délais d'attente pour avoir un rendez-vous.
Les plages horaires devraient aussi être élargies pour permettre aux actifs de venir consulter tôt le matin avant d'aller travailler, durant leur pause entre midi et 14 heures ou encore le samedi matin.
DMCloud:51525
Des médecins employés municipaux à Port-la-Nouvelle
Face à la diminution du nombre de médecins généralistes sur sa commune, le maire de Port-la-Nouvelle a décidé de proposer 2 postes de médecins salariés à des praticiens attendus pour l\

L'initiative de Port-la-Nouvelle est une première en Languedoc-Roussillon, mais elle est loin d'être isolée en France. Dans la Sarthe, par exemple, la commune de la Ferté-Bernard a recruté en 2011 un médecin perpignanais, aujourd'hui épaulé par 2 autres confrères, eux aussi salariés par la mairie.

Une pratique qui se généralise en France

A la Ferté-Bernard, les patients paient directement la consultation à la ville, au tarif conventionnel. Ainsi, nul besoin de toucher au budget municipal. Mais la réussite n'est pas toujours au rendez-vous.
Dans les Bouches-du-Rhône, les 11 centres de santé du département étaient en cessation de paiement en 2012. C'est ce que rapportait l'hebdomadaire Le Point dans un article très complet sur ces médecins salariés par les municipalités françaises.
A Port-la-Nouvelle, l'appel à candidatures est lancé. La commune espère voir s'installer les 2 docteurs dans le courant de l'été prochain.

Sur le même sujet

Sète et les Morello : une histoire de famille

Les + Lus