Le projet de décharge de Lassac définitivement enterré

Publié le Mis à jour le

Depuis plus de 10 ans, 3 associations se battent contre le projet de décharge de Lassac, dans l'Aude. Terre d'Orbiel, les riverains de Salsigne et les Gratte-Papiers viennent d'obtenir l'annulation du contrat de délégation de service public pour ce projet de centre d'enfouissement technique.


Le projet de Centre d'Enfouissement Technique (CET) de Lassac devait voir le jour près de l'ancienne mine d'or de Salsigne, endroit déjà très pollué. Mais depuis son lancement, ce projet de CET de 110.000 tonnes par an, est entaché d'irrégularités.

La justice a confirmée, fin 2014, l'illégalité de la délégation de service public, après 10 ans de lutte de 3 associations militant en faveur de l'environnement.
Conséquence, le conseil général de l'Aude et le COVALDEM (organisme qui gère les déchets) viennent d'annuler le contrat qui les liait à la société Valaudia (filiale de Séché environnement).

Mais tout cela à un coût :

  • les études préalables ont coûté 4 millions d'euros
  • la collectivité va devoir indemniser Valaudia à auteur de 4 millions d'euros pour rupture de contrat, contre 10 millions demandés
Bilan, beaucoup d'argent public dépensé et toujours pas de solution de gestion des déchets pour l'ouest audois.

durée de la vidéo: 01 min 54
Lassac (11) : le projet de décharge ne verra pas le jour après 10 ans de lutte