À Narbonne, une association récupère des bateaux inutilisés pour les mettre à disposition de tous les budgets

La bateauthèque de Bages récupère des bateaux inutilisés pour les stocker, les entretenir et leur donner une seconde vie. L'intérêt : permettre à ceux qui n'ont pas d'embarcation de naviguer sur l'étang n'importe quand, pour une cotisation annuelle de 40€.

L'idée part d'un constat de Pierre-Christophe Adrian : "On est très nombreux à avoir des bateaux qui servent peu". Depuis 2008, son association, la bateauthèque de Bages, récupère les bateaux inutilisés de ceux qui veulent bien les prêter, afin de les mettre à disposition d'autres riverains.  

"Il y a une charge affective qui va avec chaque bateau", raconte Pierre-Christophe Adrian au micro de Jean-Michel Escafre. Certains viennent avec le catamaran du grand-père : ils y tiennent beaucoup mais ne savent plus quoi en faire. D'autres prêteurs sont inaptes à la navigation depuis un accident, mais ne souhaitent pas que leur embarcation s'arrête de voguer avec eux.

40€ à l'année

"Au début, on proposait de nous prêter les bateaux", poursuit Pierre-Christophe Adrian. "Mais rapidement, les gens nous ont dit de les garder, ils sont tellement contents que les bateaux servent"

Les embarcations profitent alors à ceux qui n'en ont pas. À la bateauthèque de Bages, moyennant une cotisation annuelle de 40€, n'importe qui peut donc venir emprunter le flotteur de son choix n’importe quand. Partir en balade sur l'étang de Bages-Sigean, croiser des flamants roses et parfois se retrouver seul dans cette lagune de 50 km2. 

Tous les niveaux de navigation

Kayaks, dériveurs, catamarans, combinaisons... En quinze ans, l'association a amassé tout ce qu'il faut. Il y en a pour toutes les tailles, et tous les niveaux.

Sur ce plan d'eau relativement calme, le kayak est par exemple accessible aux familles et aux personnes sans expérience particulière dans la navigation. 

Il est simplement recommandé d'envoyer un message aux membres de l'association en amont, pour s'assurer du matériel disponible et des bonnes conditions météo. 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité