Incendie dans l'Aude : le feu est circonscrit, 300 hectares brûlés dans le massif de la Clape

Un large dispositif de secours a été déployé samedi 3 juillet dans le massif de la Clape, où un feu important s'est déclaré : 300 hectares sont partis en fumée. L'incendie est fixé, indique le SDIS 11. D'importants moyens aériens ont été mobilisés.
Trois cents hectares de pinède ont brûlé dans le massif de la Clape (Aude) samedi 3 juillet.
Trois cents hectares de pinède ont brûlé dans le massif de la Clape (Aude) samedi 3 juillet. © Laurie Colinet / France Télévisions

Un incendie d'une intensité importante s'est déclaré samedi 3 juillet, vers 12h45, dans le massif de la Clape, à proximité de Narbonne-Plage (Aude). Les flammes ont brûlé 300 hectares. Le feu a pu être fixé le soir-même, à la tombée de la nuit. Huit cents hectares ont pu être préservés, se félicite le colonel Jean-Luc Beccari.

Une surveillance active reste toutefois en place ce dimanche : les pompiers observent notamment l'évolution de la tramontane pour éviter de nouveaux départs de feu en lisière du massif. Un survol de la zone en reconnaissance a été réalisé ce matin.

Après cet épisode, le bois est méconnaissable. Interrogé par France 3 Occitanie, le maire de Narbonne, Didier Mouly, déplore "une pinède ravagée" et "un paysage complètement détérioré".

Un important dispositif engagé

Deux cent vingt sapeurs-pompiers de l'Aude ont été mobilisés. Les soldats du feu de quatre départements (Hérault, Pyrénées-Orientales, Ariège et Bouches-du-Rhône) sont venus leur prêter main forte.

Six Canadairs, deux Dash et un hélicoptère lourd de la sécurité civile ont été déployés pour quadriller l'ensemble de la zone par les airs.

Le feu s'est développé rapidement. Le vent n'était pas très puissant, mais il a changé de direction en milieu d'après-midi, ce qui a entraîné des complications pour la lutte au sol.

Le colonel Jean-Luc Beccari du SDIS 11.

Plusieurs centaines d'hectares sont déjà partis en fumée.
Plusieurs centaines d'hectares sont déjà partis en fumée. © Frédéric Guibal / France Télévisions

Un camping et des habitations évacués

La route de Narbonne-Plage a été coupée par mesure de précaution et pour faciliter le travail des secours.

Les résidents du camping Soleil d'Oc Flower de Narbonne, situé à quelques kilomètres de la plage de Mateille, ont été mis en sécurité sur les coups de 16 heures samedi.

"On voyait les flammes approcher, c'était vraiment très impressionnant", confie une vacancière, qui venait à peine de poser ses valises. "On s'est rendu compte de ce que c'était, on a eu très peur."

Une quinzaine d'habitations ont également été évacuées préventivement. Au total, 160 personnes ont été mises à l'abri, avant d'être réintégrées dans leur logement entre 19 et 23 heures. Le feu n'a fait aucun blessé.

Quatre Canadairs et deux Dash ont été sollicités.
Quatre Canadairs et deux Dash ont été sollicités. © Nicolas Chatail / France Télévisions

Des conditions de sécheresse "extrêmement défavorables"

Dans cette zone boisée et sèche, les feux sont courants l'été. Le massif est d'ailleurs régulièrement fermé en période de grosses chaleurs

"Nous sommes dans des conditions de sécheresse extrêmement défavorables depuis le mois de juin : nous avons trois semaines d'avance sur notre sécheresse habituelle et donc sur notre activité opérationnelle", détaille Jean-Luc Beccari. "C'est probablement l'un des premiers incendies importants de l'été."

Le SDIS 11 appelle les visiteurs du massif de la Clape à redoubler de vigilance pour les semaines à venir. "Cet été risque d'être très tendu", nous fait-on savoir. De son côté, le maire de Narbonne indique qu'il compte travailler avec d'autres maires sur l'aménagement de nouveaux accès dans le massif de la Clape, pour faciliter les interventions des secours dans la zone. 

Une enquête judiciaire a été ouverte pour tenter de déterminer les circonstances de l'incendie. L'hypothèse criminelle n'est pas écartée.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
incendie faits divers feux de forêt pompiers