En short sous la neige, ce Narbonnais qui n'a pas froid aux yeux

Capable de résister à des températures polaires sans aucun vêtement sur lui, Jean-François Tual n'a pas hésité cette semaine à monter à Paris pour se rouler dans la neige devant la Tour Eiffel. Une manière de montrer que les contraintes de la vie sont finalement surmontables. 

Le 7 février dernier, Paris a changé de visage. Sous son manteau neigeux, la Tour Eiffel frissonne, offrant aux courageux badauds un spectacle hivernal renversant. Mais à quelques pas de là, sur le Trocadéro, la Dame de fer s'est fait voler la vedette. À l'étonnement général, un homme vêtu d'un simple short rouge se roule dans la neige. "Les gens se sont dit que j'étais complètement barré", avoue Jean-François Tual.


Ce Narbonnais, âgé d'une quarantaine d'années, a su créer l'événement mais pas pour la simple idée de faire le buzz. "J'ai voulu apporter un autre regard sur cet épisode neigeux à Paris et montrer que les conditions climatiques ne sont pas une contrainte", indique-t-il.

Le froid fait peur, c'est donc un bon moyen de travailler sur sa force mentale


Adepte du dépassement de soi, Jean-François promeut sur son site internet Icemind l'idée que les obstacles de la vie sont parfaitement surmontables à partir du moment où l'on est préparé mentalement.

Cette philosophie se concrétise matériellement par le fait de pouvoir résister au froid. "Le froid fait peur, c'est donc un bon moyen de travailler sur sa force mentale", explique-t-il. "Une fois que l'on se rend compte que l'on peut reprendre la main sur notre corps, on peut affronter la contrainte externe et à ce moment-là prendre du plaisir", affirme-t-il.


Se libérer par le froid


L'objectif atteint, la sensation d'inconfort disparaît, laissant place à un sentiment de liberté. "C'est quelque chose qui change la vie, qui permet d'avoir confiance en soi, mais c'est aussi un entraînement efficace sur ce qu'il peut nous arriver, à chaque événement négatif, mentalement on est prêt", atteste Jean-François.

J'aimerais créer une communauté de personnes qui partagent la même philosophie, mais que ce soit avant tout marrant


Lors de stages, le Narbonnais, propose des ateliers afin de mettre en application la méthode Wim Hof, du nom d'un Néerlandais surnommé Iceman, capable de résister au froid extrême et détenteur d'une vingtaine de records du monde. "J'aimerais créer une communauté de personnes qui partagent la même philosophie, mais que ce soit avant tout marrant", confie Jean-François.


Entre deux bains de glace, il sera possible d'apercevoir l'Audois dans l'émission "Les pouvoirs extraordinaires du corps humain" présenté par Michel Cymes et Adriana Karembeu, diffusée le 20 février sur France 2.