• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Larzac : aujourd'hui, ils ne protestent plus contre l'arrivée des militaires

Il n'y aura pas de nouvelle extension du camp militaire / © Emmanuel Fillon France 3
Il n'y aura pas de nouvelle extension du camp militaire / © Emmanuel Fillon France 3

Ils avaient lutté durant les années 70 contre l'extension du camp militaire du Larzac. Aujourd'hui, l'annonce de l'arrivée de la 13ème demi-brigade de la Légion étrangère dans le camp ne les trouble pas outre mesure.

Par Michel Pech

Ils ont appris comme tout le monde fin juillet que la Légion étrangère allait s'installer dans le camp du Larzac.
450 hommes d'ici 2016 pour passer à près d'un millier.
A la différence des années 70, il n'est pas question d'agrandir le camp militaire. 
C'est ce projet d'extension qui avait entraîné de fortes protestations, dix ans de contestation dès 1971. Les agriculteurs locaux tout d'abord s'étaient mobilisés puis des dizaines de milliers de militants antimilitaristes et anticapitalistes.

L'une de nos équipes est allé rencontrer deux de ces anciens contestataires : un agriculteur du plateau et celui qui est devenu un homme politique, José Bové. 
Tous deux ne voient pas là une nouvelle provocation de l'Etat mais envisagent cette arrivée avec pragmatisme.

Vidéo : le reportage de Floréal Torralba et Emmanuel Fillon
Réactions à l'arrivée des légionnaires


Sur le même sujet

Aude : Christophe Castaner en visite à Vinassan

Les + Lus