Larzac : mobilisation contre l'arrivée de la légion étrangère

Les militants du Larzac déguisés en légionnaires pour protester contre l'arrivée de 1200 militaires de la légion étrangère sur le plateau / © F3LR
Les militants du Larzac déguisés en légionnaires pour protester contre l'arrivée de 1200 militaires de la légion étrangère sur le plateau / © F3LR

200 militants ont protesté samedi sur le plateau du Larzac, dans l'Aveyron, contre l'arrivée de la légion étrangère : d'ici 2 ans, 1.200 légionnaires vont rejoindre les 200 militaires dejà installés. Le ministre de la Défense est même attendu le 29 juin pour l'inauguration.

Par Isabelle Bris

"Pour la paix et la démilitarisation de la Terre et du Larzac" : près de 200 personnes ont répondu à l'appel, samedi. Des paysans, des citoyens et des habitants du Larzac proteste contre la densification du camp militaire du Larzac. 

Le ministère de la Défense avait annoncé l'été dernier l'arrivée sur le camp militaire du Larzac de la 13ème Demi-brigade de la Légion étrangère (DBLE).
D' ici 2018, ce sont donc 1.200 légionnaires qui arriveront en famille sur le plateau du Larzac. 

Le périmètre actuel du camp militaire ne devrait pas s'étendre pour autant. L'an dernier, la nouvelle avait été plutôt bien accueillie par les élus locaux, tous bords confondus, mais certains résistants de la première heure ne voient pas cette arrivée d'un bon œil.

Même si l'on est loin, en terme de mobilisation citoyenne, de la contestation historique des années 70, le mouvement de grogne commence à prendre forme sous le houlette du collectif Gardarem Lou Larzac.

Près de quarante ans après la bataille historique contre l’extension du camp, le bras de fer pourrait recommencer.

Larzac : non à l'arrivée des légionnaires
Nouvelle mobilisation du collectif contre l'arrivée de la légion étrangère samedi soir, sur le plateau du Larzac. 1200 militaires doivent s'installer dans le camp avec leur famille, d'ici 2018. - F3LR - Reportage : M.Jarry et Y.Leteurnier


Sur le même sujet

Les + Lus