Aveyron : Charles Delouvrié, inventeur méconnu du moteur à réaction baptisé aéronave

Au milieu du XIXe siècle, un ingénieur aveyronnais monté à Paris va imaginer avant tout le monde, le principe du moteur d’avion à réaction. Pionnier méconnu de l’aéronautique, Charles Delouvrié fait la fierté de Campouriez, le petit village du Haut-Rouergue où il est né, en limite du Cantal.
Aveyron - L'aéronave tel qu'imaginé par Charles Delouvrié, avec ses deux moteurs à réaction. A voir à l’espace Charles Delouvrié à Bez-Bédène. Juillet 2021.
Aveyron - L'aéronave tel qu'imaginé par Charles Delouvrié, avec ses deux moteurs à réaction. A voir à l’espace Charles Delouvrié à Bez-Bédène. Juillet 2021. © Clément Alet.

Tout au nord de l’Aveyron, le site de Bez-Bédène impressionne le visiteur. Perché sur un éperon rocheux, au cœur de la vallée de la Selves, un hameau de quelques maisons semble ici hors du temps.

Au bout du chemin, une petite église datant du XIIe siècle. « C’est là que Charles Delouvrié a été baptisé » précise non sans fierté le maire de Campouriez, Christophe Delmas, fin connaisseur de la vie de l’inventeur aveyronnais.

Le site de Bez-Bédène où se trouve l'espace Charles Delouvrié.
Le site de Bez-Bédène où se trouve l'espace Charles Delouvrié. © Clément Alet.

Inventeur du moteur à réaction

Loufoque, génial, romanesque… le personnage et la vie de Charles Delouvrié ne manquent pas de qualificatifs. C’est à Paris où il s’installe à l’aube de ses 40 ans que sa passion pour ce qui n’est pas encore appelé « l’aéronautique » va naître.

Le génie de Charles Delouvrié, c'est de se dire que dans un tuyau, si on fait une explosion et qu'on empêche les gaz de sortir vers l'avant, ils vont sortir vers l'arrière et ça va occasionner une poussée. C'est aussi bête que ça.

Gérard Pujol, formateur aéronautique.

Il rejoint la « société d’encouragement de la locomotion aérienne » créée par le photographe Nadar dont l’objectif est de faire voler des objets plus lourds que l’air. En 1863, l’ingénieur de formation dépose un brevet pour une machine volante baptisée « l’aéronave ». Il y décrit pour la première fois un système de propulsion à réaction. Le moteur d’avion à réaction est né.

Charles Delouvrié, inventeur génial mais oublié de l'histoire de l'aéronautique.
Charles Delouvrié, inventeur génial mais oublié de l'histoire de l'aéronautique. © Clément Alet.

Un pionnier de l’aéronautique méconnu

Un siècle et demi après son invention, Charles Delouvrié demeure un pionnier méconnu voire ignoré.

« Il est trop en avance. C’est ça finalement l’erreur de la nature. Il est 70 ans en avance donc personne ne comprend vraiment ce qu’il est en train d’inventer » regrette Gérard Winter, commissaire de l’exposition actuellement présentée à l’espace Charles Delouvrié à Bez-Bédène.

Il faudra attendre la deuxième guerre mondiale pour voir des avions voler avec des moteurs à réaction directement inspirés du système de l’inventeur de Campouriez.

Honorer un héritage

Dans le petit musée qui lui est dédié sur le site de Bez-Bédène, Charles Delouvrié a finalement retrouvé un peu de la place qui lui revenait dans l’histoire de l’aéronautique.

La commune de Campouriez où il est né en 1821, met d'ailleurs un point d’honneur à honorer la mémoire et l’héritage de l'enfant du pays. Pour le bicentenaire de sa naissance, son buste en bronze trône désormais juste devant la mairie et la place du village a été rebaptisée à son nom.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
aéronautique hommage société technologies économie musée culture