• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Aveyron : José Bové dénonce le “Bleu de brebis“, un ersatz du Roquefort et une ”fraude au consommateur”

Le député européen José Bové dénonce une tromperie du consommateur. / © France 3 Occitanie
Le député européen José Bové dénonce une tromperie du consommateur. / © France 3 Occitanie

Le député européen José Bové crie au scandale après la mise sur le marché d'un bleu de brebis par la Société des caves. Pour lui, ce nouveau fromage met en péril l'AOP Roquefort.

Par Marie Martin

Le Bleu de Brebis est un fromage estampillé Société qui a été mis sur le marché par Lactalis début avril 2019. Une arrivée dans les rayons des grandes surfaces qui est loin - très loin - de faire l'unanimité...

Après la réaction des syndicats, voici celle du député européen José Bové. Et il ne mâche pas ses mots : voici, pour lui, un ersatz de Roquefort qui pourrait bien faire du tort au vrai. "Ce n'est plus du lait cru, c'est du lait pasteurisé", explique-t-il à l'occasion de la conférence de presse qu'il organisait, mardi 9 avril 2019. "On n'a aucune garantie sur la zone de ramassage [du lait, NDLR]". 

José Bové en est sûr : ce fromage à bas prix va faire du tort à l'AOP (appellation d'origine protégée) Roquefort, la plus ancienne de France. "C'est un produit fait par le plus grand industriel de Roquefort. C'est un coup de poignard dans le dos. Jamais on n'aurait pu penser que ça arriverait". 

L'interprofession doit réagir, martèle le député européen. Qui se dit résolu si besoin à porter le dossier devant les plus hautes instances juridiques.

Voir le reportage de Mathilde de Flamesnil et Florie Cotenceau, de France 3 Quercy-Rouergue :  
 
Aveyron : José Bové dénonce le "Bleu de brebis", un ersatz du Roquefort

Sur le même sujet

Feu de garrigue le long de l'autoroute A9

Les + Lus