Covid-19 : rappel à l'ordre de la préfète de l'Aveyron, 2 classes de BTS à Rodez fermées suite à une soirée étudiante

C'est un sérieux rappel à l'ordre exprimé par la préfète de l'Aveyron : les classes de 1ère et 2ème année d'un BTS au lycée Monteil à Rodez ont dû être fermées à la suite d'une soirée étudiante qui s'est déroulée sans gestes barrières. Pour un élève testé positif, 39 sont confinés pour une semaine.

2 classes de BTS du Lycée Monteil à Rodez (Aveyron) ont dû être fermées pour une semaine : un étudiant a été testé positif à la Covid-19.
2 classes de BTS du Lycée Monteil à Rodez (Aveyron) ont dû être fermées pour une semaine : un étudiant a été testé positif à la Covid-19. © Google StreetView
Malgré l'appel insistant des autorités à respecter les mesures barrières, la pandémie de Covid-19 ne cesse de s'étendre, y compris parmi les jeunes supposés être moins sujets à la contagion.
C'est ainsi qu'à Rodez, les 2 classes de 1ère et 2ème année du BTS section "Négociation et Digitalisation de la Relation Client" du lycée Alexis Monteil ont dû être fermées pour une semaine.

Les gestes barrières négligés

Cette mesure fait suite à une soirée étudiante qui s'est déroulée sans gestes barrières, dans un appartement privé : pour un élève testé positif, 39 se retrouvent confinés chez eux jusqu'à lundi prochain 28 septembre.
Lundi dernier 21 septembre, la préfète de l'Aveyron a tenu à exprimer publiquement un sérieux rappel à l'ordre, visant plus particulièrement les jeunes de cette classe d'âge : en effet le département vient juste de basculer en "zone rouge" pour la propagation du Coronavirus à la fin de la semaine dernière. Valérie Michel-Moreaux, en poste depuis le mois dernier, a communiqué expressément sa préoccupation à ce sujet, avec à ses côtés la directrice académique des services de l'éducation nationale (DASEN) dans le département, Armelle Fellahi.
A l'origine de cette mesure, le dépistage positif à la Covid-19 d'un élève de ce BTS qui a participé à une "soirée étudiante" quelques jours plus tôt.

La soirée de ce jeudi 17 septembre était ouverte à l’ensemble des étudiants de cette filière : elle s’est déroulée sans qu’aucun geste barrière, ni aucune mesure de protection spécifique n’aient été pris et respectés, dans un lieu clos totalement inapproprié à ce type de rassemblement festif.

Valérie Michel-Moreaux, préfète de l'Aveyron

Avec l'appui de l'antenne locale de l'ARS (l'agence régionale de santé) cette mesure de fermeture totale des 2 classes a été prise pour une durée d'une semaine.

Responsabiliser

L'accent a été mis de façon insistante sur l'aspect "communication" autour de cet évènement : en "zone rouge" le respect des mesures barrières doit s'appliquer de manière stricte à toute la population. Dans le cas présent, le danger c'est la contagion vers des populations "à risque" à partir des jeunes participants à cette soirée.
Valérie Michel-Moreaux, nouvelle préfète de l'Aveyron, représente désormais l'Etat dans un département classé en "zone rouge".
Valérie Michel-Moreaux, nouvelle préfète de l'Aveyron, représente désormais l'Etat dans un département classé en "zone rouge". © Préfecture de l'Aveyron
En donnant une dimension médiatique à ce rappel à l'ordre, la représentante de l'Etat dans le département de l'Aveyron espère réveiller les consciences et responsabiliser les jeunes de ces catégories d'âge : enrayer la propagation de l'épidémie, c'est l'affaire de tous, et l'application des mesures barrières en est le fondement.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 santé société éducation