Football, Ligue 2 : pourquoi Rodez a toutes les raisons de croire à une montée en Ligue 1

À quatre journées de la fin du championnat de Ligue 2, le Rodez Ayeyron Football pointe à la 4e place du classement avant un déplacement à Brest pour défier Concarneau samedi 27 avril à 19 heures. Un accès direct à la Ligue 1 semble inaccessible mais une montée par les barrages est tout à fait probable. Voici les 3 raisons qui le justifient.

C'est un parcours qui a tout d'une belle histoire dans la saison effrénée de Ligue 2. La Rodez Aveyron Footbal réalise l'une des meilleures saisons de son histoire et caracole à la 4e place du championnat avant son match face à Concarneau samedi 27 avril à 19 heures. 

Les modalités d'une montée en Ligue 1

Le rêve est donc permis même si plusieurs obstacles restent à franchir. Il faudra d'abord s'assurer une place dans les 5 : à 4 journées de la fin, les Ruthénois possèdent deux points d'avance sur Pau et Caen (6e et 7e avec 51 points). La 3e place occupée par Saint-Etienne semble hors d'atteinte (7 points de retard avant son match contre Caen à 15 heures). 

Si le RAF parvient à conserver sa place dans les 5 premiers, il devra ensuite passer plusieurs barrages : un premier face au 4e ou au 5e, puis un deuxième face au 3e de Ligue 2. S'il sort vainqueur de ces deux rencontres, les Ruthénois affronteront enfin le 16e de Ligue 1 lors d'un barrage aller-retour pour une place dans l'élite. 

Ce scénario est fictif mais les joueurs de Didier Santini ont toutes les raisons de croire en leurs chances. Voici pourquoi

Confiance car la saison est déjà réussie 

Personne n'attendait le RAF à ce niveau-là cette saison malgré le beau parcours en Coupe de France la saison dernière. Le maintien a été difficilement acquis en 2022-2023 avec un sauvetage officialisé lors de la dernière journée marquée par l'agression subie par Lucas Buades sur le terrain de Bordeaux. 

Aujourd'hui, la pression n'est pas sur les épaules des Ruthénois. Elle est plutôt sur ses concurrents candidats à la montée depuis plusieurs saisons comme Caen ou le Paris FC aux budgets largement supérieurs. 

Spectacle avec une attaque en feu

Le RAF n'a perdu qu'une seule fois depuis le 10 février et semble s'adapter à chacun de ses adversaires. Dernière victime en date : le Paris FC, adversaire direct, battu 1-0 à domicile cette semaine.

Avant ça, les Aveyronnais l'ont emporté face au leader du championnat, Auxerre (2-0). Une régularité face aux gros comme face aux équipes qui se battent pour le maintien. Avec, à chaque fois, du spectacle : Rodez est la 2e meilleure attaque de Ligue 2 avec 56 buts inscrits en 34 matchs. De bon augure pour maintenir cette dynamique et cette 4e place au classement. 

Sérénité avec un calendrier plutôt favorable

Le staff ruthénois a forcément un œil sur les derniers matchs à venir. Sur le papier, ce calendrier peut leur être avantageux avec seulement un choc à Saint-Etienne et trois autres matchs face à des clubs qui se battent pour le maintien ou qui n'ont plus rien à jouer. 

Les concurrents du RAF pour la montée ont, eux, au moins deux gros matchs à jouer. Caen devra se frotter à Saint-Etienne et à Laval, club du haut du tableau. Pau a encore Guingamp et Angers à jouer. Quant au Paris FC, l'agenda est chargé : réception d'Angers puis déplacement à Auxerre, les deux premiers du championnat. 

Pour Rodez, le chemin est encore long pour croire aux barrages puis à une montée en Ligue 1. Mais tout est possible pour une première montée en Ligue 1 dans l'histoire du club. 

L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité