Millau : l'arrivée des compteurs Linky provoque des remous

Publié le Mis à jour le
Écrit par Marie Martin
Dans cet immeuble, Enedis aurait installé les compteurs sans en avertir les habitants.
Dans cet immeuble, Enedis aurait installé les compteurs sans en avertir les habitants. © France 3 Occitanie

Décidément, le compteur Linky, tout de jaune vêtu, n'en finit plus de provoquer colère et suspicion. A Millau, où a commencé son implantation, des habitants se plaignent de ne pas avoir été prévenus et de subir désormais des désagréments. 

Le moins qu'on puisse dire, c'est que ce propriétaire d'un appartement à Millau, en Aveyron, n'aime pas les surprises. Surtout quand elles ont la forme d'un compteur électrique nouvelle génération. 
Celui-ci a beau répondre au doux nom de Linky et arborer une fière couleur poussin, Dominique Vales ne décolère pas. Il a constaté l'arrivée du compteur, en rentrant chez lui un soir.

Pas de courrier préalable d'information de la part des prestataires d'Enedis, la société garante du projet et depuis, impossible, semble-t-il, de les joindre. Dominque Vales n'apprécie ni la forme, ni le fond. En clair, il se méfie d'un compteur qui lui semble se rapprocher dangereusement du mouchard, capable de dire si un logement est vide, quelle est la consommation de ses occupants, à quels moments...

Dans le même immeuble, des locataires, eux, ont vu la différence. Depuis l'arrivée du boîtier jaune, rien ne va plus. L'utilisation d'un appareil électrique, type micro-ondes ou machine à laver, fait sauter le courant dans tout le logement. Pas idéal, en plein hiver. 

Face à ces critiques, Enedis se veut rassurant. Linky est un compteur moderne, moins onéreux. Et les données qu'il transmet sont sécurisées. 
Et il faut y croire car à Millau, 1 600 logements en sont déjà équipés. Et 15 000 le seront d'ici 2018.

Voir le reportage de Régis Dequeker et Sarah Karama, de France 3 Quercy-Rouergue : 

durée de la vidéo: 01 min 53
A Millau, l'arrivée des compteurs Linky agace les habitants


En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.