Netflix : gros succès pour le premier jour du casting de figurants à Villefranche-de-Rouergue

Publié le Mis à jour le
Écrit par Sardain Claire

Ils étaient déjà très nombreux ce matin pour tenter de décrocher un job de figurant sur la prochaine mini-Série Netflix. Le tournage aura lieu cet été dans le centre de Villefranche-de-Rouergue. Les profils recherchés sont très variés.

Vivez le Festival Interceltique : Le Festival Interceltique de Lorient 2022

Près d’une heure et demi d’attente ce mardi matin sous les arcades de l’hôpital St-Marcial. La cité médiévale de Villefranche-de-Rouergue connait une agitation peu habituelle.  

500 figurants à recruter  

Des dizaines de personnes patientent. Il faut dire que le jeu en vaut la chandelle : ils pourront peut-être décrocher un rôle de figurant dans une mini-série Netflix, dont le tournage est programmé cet été dans la ville.

Il y a les inconditionnels pressés de rencontrer les stars, Hugh Laurie, alias Dr House) ou Mark Ruffalo l’acteur d’Avengers. Mais pas que. Beaucoup y voient l’occasion de changer leur quotidien. Avec ses bacchantes, Jean-Claude voudrait bien participer à l’aventure. 

Je voudrais faire plaisir à mes petits-enfants. Ce sont eux qui m’ont dit de venir.

Jean-Claude - candidat au casting

 

« C’est chouette de voir comment se passe un tournage ». Jean-Charles a lui aussi décidé de tenter sa chance tout comme Bérangère : « Moi je vis ici et je trouve que ce serait une belle expérience. »  

Des critères à respecter

 

L'équipe de tournage recherche des habitants âgées de 6 à 75 ans et des hommes entre 18 et 30 ans pour jouer les soldats. Mais attention les critères sont stricts - pour les femmes, cheveux longs naturels (pas de mèches ou décolorations). - pour les hommes, il faudra accepter de laisser pousser vos cheveux, une coupe de cheveux pendant les essayages si nécessaire, et de raser la barbe.

Les tatouages ou autres piercings ne doivent pas être visibles. Aucune expérience de figuration n'est requise, mais une expérience militaire ou équivalente est souhaitée pour les profils de soldats.

Les castings se dérouleront jusqu‘au samedi 23 avril. Et les candidats auront une réponse au plus tard début juillet.  

 

De Saint-Malo à Villefranche-de-Rouergue  

La plateforme de streaming prépare le tournage d'une mini-série de 4 épisodes, adaptée du roman d’Anthony Doerr "Toute la lumière que nous ne pouvons voir".

L’histoire se situe en France pendant la Seconde Guerre Mondiale. On y suit Marie-Laure, une jeune Française aveugle et réfugiée à Saint-Malo avec son père, dont la route va croiser celle de Werner, un soldat allemand, orphelin, et génie des transmissions électromagnétiques qui est missionné par la Wehrmacht pour briser la Résistance.

La ville de Villefranche-de-Rouergue a séduit les américains grâce à Internet. C’est son cachet et l’esprit belle Epoque qui l’ont placée en tête.

Jean-Sébastien Orcibal - maire de Villefranche-de-Rouergue

Pendant deux semaines, Villefranche deviendra donc Saint-Malo le temps de mettre en boite plusieurs séquences. Une aubaine pour l’économie du secteur.  

D’importantes retombées économiques

Le tournage doit se dérouler sur 15 jours en juillet, mais il faudra installer les décors en amont et faire des repérages. Quelques 200 techniciens sont attendus dès le mois de juin. « J’ai déjà prévu d’embaucher plusieurs personnes » nous affirme Franck de Saint-Pelare, restaurateur. « Nous allons pouvoir améliorer l’offre en terrasse pour accueillir les équipes ».

Coté hébergement, impossible de trouver une chambre dans un rayon d’une demi-heure de route autour de la ville. Tout est déjà réservé jusqu’à Figeac.

Les modalités du casting

Le casting se poursuit jusqu’à samedi. Vous pouvez encore tenter votre chance. Mercredi 20 avril : de 10h à 19h, jeudi 21 avril : de 9h à 12h30 et de 13h30 à 19h, vendredi 22 avril : de 10h à 13h et de 14h à 19h 30, samedi 23 avril : de 10h à 19h.

Tarif pour une figuration : 84,56 Euros bruts pour 8h de travail rémunérées en cachet intermittent (au-delà, heures supplémentaires prises en compte et majorées). Essayages costumes défrayés 15,53 €. Pas d’indemnité prévue pour les transports.