Rodez : la police "flashe" une trottinette électrique à 63 km/h en plein centre-ville

A bord de son engin débridé, il filait dans les rues de Rodez telle une fusée ! Le "pilote" de trottinette, emporté par son élan, a été contrôlé à plus de 60 km/h. Après avoir écopé d'une amende, le jeune contrevenant est reparti à pied.

Des excès de vitesse comme celui-là, c'est bien la première fois que le commissariat de Rodez en constate !

Ce vendredi 14 août, des policiers procèdent à des contrôles dans le centre-ville lorsqu'ils voient une trottinette électrique débouler telle une fusée. L'engin et son pilote filent alors allègrement sur l'avenue Victor-Hugo, belle et grande ligne droite, à une vitesse à l'évidence inhabituelle pour ce type de monture. 

Une pointe à 63 km/h

Âgé de 16 ans, le propriétaire est immédiatement invité à se garer sur le côté. D'après la mesure effectuée, il circulait à plus de 60 km/h alors que les trottinettes électiques sont normalement bridées à 25 km/h maximum. 
 

Il appuyait sur un bouton qui lui permettait de débrider le moteur électrique

Commandant Kinach, commissariat de Rodez


Pas assez vite sans doute au goût de ce jeune homme qui, pour fendre l'air plus rapidement, avait donc installé un petit dispositif lui permettant de libérer la puissance de sa machine. Dispositif illégal, on l'aura compris, qui lui a valu, en plus d'une amende forfaitaire de 135 euros, la saisie immédiate de son deux-roues "vitaminé".

Une nouvelle réglementation

Depuis le 1er juillet 2020, les trottinettes électriques doivent être équipées de feux de position avant et arrière, d'un système réfléchissant, de freins et d'un avertisseur sonore.

Un renforcement de la réglementation qui fait suite à une cohabitation de plus en plus délicate avec les voitures et les piétons, et à la multiplication des accidents, parfois graves, impliquant ces engins.
 
L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Occitanie
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité