• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Béziers : une conseillère municipale démissionne et dénonce la méthode Ménard

Valérie Gonthier conseillère municipale déléguée aux relations avec les associations. / © mairie de béziers
Valérie Gonthier conseillère municipale déléguée aux relations avec les associations. / © mairie de béziers

"Personnalisation du pouvoir et comportement inacceptable de Robert Ménard" telles sont les raisons de la démission de Valérie Gonthier. Conseillère municipale de la majorité, l'élue estime qu'il n'est plus possible de travailler avec Robert Ménard. Elle explique son retrait dans une longue lettre.

Par Laurence Creusot

Valérie Gonthier, élue de la majorité à Béziers depuis deux ans et demi, décide de démissionner. Psychanalyste de profesion l'élue dénonce dans une longue lettre la "personnalisation du pouvoir et le comportement inacceptable de Robert Ménard".Conseillère municipale déléguée aux relations avec les associations, elle développe les trois raisons qui conduisent à sa démission
L’instauration d’un pouvoir personnel et l’incapacité à manager une équipe, un dysfonctionnement inquiétant des services municipaux et enfin une dérive idéologique dangereuse éloignée des intérêts de Béziers et des biterrois.

Selon Valérie Gonthier :"la dynamique que Robert Ménard avait mis en place pendant la campagne autour d’une équipe devenait une concentration du pouvoir dans quelques mains et dans un cercle rapproché autour du maire dans lequel les élus avaient finalement peu
de place. Le rôle joué par certaines personnes dont la propre femme de Robert Ménard, qui ne dispose d’aucun titre ou fonction officielle à la mairie, pose aujourd’hui de véritables questions sur le respect des choix des biterrois.

Valérie Gonthier incite d'autres élus à imiter son geste : "Je sais, pour avoir beaucoup échangé avec mes collègues avant de prendre ma décision, que je ne suis pas la seule à partager cette conviction. Je les incite à faire preuve de courage pour eux aussi vraiment défendre les intérêts des biterrois !"


Sur le même sujet

Interview Me Alain Ottan avocat défense

Les + Lus