Carcassonne : un cambrioleur défèque dans le jardin de sa victime… et est identifié

Le prévenu, déjà emprisonné pour une série de vols, purgera cette nouvelle peine, toujours au sein de la prison de Perpignan. / © PHOTOPQR/L'INDEPENDANT
Le prévenu, déjà emprisonné pour une série de vols, purgera cette nouvelle peine, toujours au sein de la prison de Perpignan. / © PHOTOPQR/L'INDEPENDANT

C’est une information de nos confrères de l’Indépendant. A Carcassonne, un cambrioleur a été condamné à 6 mois de prison avec sursis, après que ses empreintes génétiques aient été identifiées sur les lieux. En effet, il avait déféqué dans le jardin de la victime.

Par Olivia Boisson


Selon nos confrères de l’Indépendant, un homme a été condamné à six mois de prison avec sursis par le tribunal correctionnel, pour un vol dans une maison qui remonte à octobre 2016.

Si ses empreintes génétiques ont pu être identifiées, c’est tout simplement parce que le prévenu, âgé de 29 ans, avait déféqué dans le jardin de la victime, avant de s’essuyer avec une chaussette, retrouvée ensuite par les enquêteurs.

Excuses auprès de la victime

Des bijoux et des vêtements avaient été dérobés, et les pièces dévastées par le ou les visiteurs. Le prévenu a présenté ses excuses lors du procès, tout en niant avoir pris part au cambriolage.

J'étais malade, j'avais mal au ventre. Je suis resté dans le jardin pour faire mes besoins et je me suis essuyé avec la chaussette.

Six mois de prison avec sursis

Trois de prison avaient été requis. Le prévenu, déjà emprisonné à Perpignan pour une série de vols, avait un casier judiciaire vierge au moment des faits.
Le tribunal a finalement condamné l’homme à une peine de six mois de prison avec sursis, qu’il purgera à la prison de Perpignan.
 

Sur le même sujet

Les + Lus