CARTE. Pourquoi l'Occitanie ne devrait pas être concernée par la réduction des vols nationaux d'Air France ?

Air France-KLM a annoncé ce mercredi la réduction de 40% de son offre de vols nationaux français d'ici à 2021, avec la fermeture de plusieurs destinations. L'Occitanie ne devrait pas être impactée par cette refonte. Explications
 

La région Occitanie accueille plus de 10 millions de passagers sur son réseau de neuf aéroports commerciaux, dont 70 % rien que pour l'aéroport régional de Toulouse-Blagnac.
La région Occitanie accueille plus de 10 millions de passagers sur son réseau de neuf aéroports commerciaux, dont 70 % rien que pour l'aéroport régional de Toulouse-Blagnac. © MaxPPP
C'est une véritable refonte que va connaître prochainement, en France, le réseau aérien domestique, et ce en mode accéléré. Mardi, le PDG d'Air France-KLM, Benjamin Smith, a annoncé lors d'une assemblée générale la réduction de 40 % de son offre sur les vols nationaux français d'ici à 2021, avec la fermeture de plusieurs destinations.
 
Des lignes entre l'aé­ro­port pa­ri­sien d'Orly et des villes comme Clermont ou Toulon pourraient être concernées. La région Occitanie devrait être épargnée pour deux raisons principales.
Contacté, l'aéroport de Toulouse-Blagnac, qui rassemble à lui seul 70 % des 10 millions de passagers des aéroports d'Occitanie, assure actuellement aucune "information sur une éventuelle répercussion" sur les vols des navettes d'Air France "à ce stade". Mais comme le révèle La Tribune, Air France-KLM pourrait décider de dé­ployer "plus lar­ge­ment" sa compagnie low cost Transavia "pour lut­ter contre les com­pa­gnies low-cost". Un déploiement qui pourrait cette fois-ci concerner les lignes d'Occitanie.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
archives archives archives archives archives
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter