• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Les commerçants forains de La Grande-Motte très en colère contre la hausse des taxes

Les forrains ont perturbé la circulation dans le centre ville de la Grande-Motte / © france3
Les forrains ont perturbé la circulation dans le centre ville de la Grande-Motte / © france3

Le torchon brûle depuis un certain temps entre les autorités municipales de La Grande-Motte et les commerçants non sédentaires de la ville. L'objet du litige une hausse du prix des places de marché. Ils ont manifesté bruyamment dans les rues de la ville.

Par Laurent Beaumel

La nouvelle politique fiscale de la ville de la Grande-Motte ne plait pas aux commerçants non sédentaires. Depuis le printemps ils protestent fermement contre une hausse des taxes, en particulier celle de l'emplacement qui a augmenté de 18%.

Le marché qui se tient dans le quartier de la mairie de la Grande-Motte est très prisé par ces commerçants qui réalisaient jusqu'à présent de bons chiffres d'affaires. Ils estiment "payer pour les résidents" ce qui permet à la municipalité disent ils "de communiquer avantageusement sur sa politique fiscale en faveur de ses administrés". 

La taxe sur les terrasses augmentent de 15%

De son côté le maire, Stéphan Rossignol que nous avons pu joindre par téléphone, nous indique que les hausses d'impôt sont nécessaires en raison de la baisse des dotations de l'état. Il affirme également que l'ensemble des commerçants est concerné par cette solidarité fiscale.

Il précise que la taxe de séjour a elle aussi été réévaluée et la taxe sur les terrasses a augmenté de 15%. 
Dans un contexte budgétaire délicat, "la municipalité n'a pas le choix et ne reviendra pas en arrière" affirme le maire, qui doit retrouver les commerçants non sédentaires le 21 juillet prochain pour de nouvelles discussions, qui s'annoncent dors et déjà animées.
Les commerçants non sédentaires de la Grande-Motte manifestent contre la hausse des taxes municipales

 

Sur le même sujet

Mort suspecte d'une sexagénaire à Pignan

Les + Lus