• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Les conserves Saint Mamet de Vauvert rachetées par le fonds Florac

Vauvert (Gard) - Conserves France emploie de nombreux saisonniers - 18 juin 2013. / © F3 LR
Vauvert (Gard) - Conserves France emploie de nombreux saisonniers - 18 juin 2013. / © F3 LR

Le champion des fruits en conserve Saint Mamet, installé à Vauvert, dans le Gard, change d'actionnaire. Le fonds Florac rachète en autre la coopérative "Conserve Gard" au sein de laquelle sont regroupés près de 150 arboriculteurs.

Par Avec AFP


Le groupe français de référence des conserves de fruits, Saint Mamet, a été racheté par le fonds de participations français Florac pour un montant non divulgué, a annoncé jeudi l'acquéreur.
Ce rachat total auprès du groupement de coopératives italien Conserve Italia comprend l'activité de production de fruits appertisés (en conserve) et de compotes ainsi que la marque Mamet et son site de production situé à Vauvert, dans le Gard, indique Florac dans son communiqué.

Ce changement d'actionnaire vise à "poursuivre le développement" de Saint Mamet, "innover et renouer avec la croissance", souligne Florac.
Il se traduira par un "redéploiement fort de Saint Mamet sur son marché et le renforcement de sa coopérative Conserve Gard" au sein de laquelle sont regroupés près de 150 arboriculteurs.

Une équipe de dirigeants experts de l'agroalimentaire et de la grande consommation, a été chargée de redresser la marque sous la présidence de Matthieu Lambeaux, précédemment directeur général de Findus France et patron de Findus Europe du Sud.

Créé en 1959, Saint Mamet, qui emploie près de 600 salariés dans son usine de Vauvert dont près de 150 salariés permanents, détient près de 40% des parts de marché français des fruits en conserve en grande et moyenne surfaces (GMS) et en restauration hors foyer (RHF).

La marque, qui a réalisé un chiffre d'affaires de 100 millions d'euros en 2015, possède ses propres vergers situés dans le Gard.

Saint Mamet se situe désormais à un nouveau tournant de son histoire avec la perspective, une fois le redressement opéré, de devenir un acteur global et leader en GMS comme en RHF, via des catégories nouvelles et innovantes", a déclaré de son côté Matthieu Lambeaux, président de Saint Mamet, cité dans le communiqué.


Florac est une société de participations fondée en 2009 et détenue par Marie-Jeanne Meyer, actionnaire du groupe Louis Dreyfus.
Florac avait été cet été en concurrence avec le britannique Nomad Foods pour racheter les activités en Europe continentale de la société Findus, spécialisée dans les produits surgelés. Mais l'accord final de vente devrait être conclu d'ici la fin de l'année avec Nomad.

Sur le même sujet

Sète et les Morello : une histoire de famille

Les + Lus