COP21 Les gestes du quotidien : pousser sa commune à investir dans les énergies renouvelables

La commune héraultaise de Vailhauquès s'engage pour les énergies renouvelables, en investissant dans le photovoltaïque / © F3LR
La commune héraultaise de Vailhauquès s'engage pour les énergies renouvelables, en investissant dans le photovoltaïque / © F3LR

Comment lutter contre le réchauffement climatique ? En incitant le maire de sa commune à investir dans les énergies renouvelables ! Exemple dans la petite ville de Vailhauquès, située au nord-ouest de Montpellier, elle compte 2.800 habitants.

Par Isabelle Bris


A Vailhauquès, dans l'Hérault, le cadre de vie est précieux au yeux des habitants. Depuis 2010, la commune s'est engagée dans un projet territorial de développement durable dit «Agenda 21 Local», au titre de la stratégie nationale à ce sujet.

Un nouvel investissement a été réalisé au printemps dernier : trois bâtiments produisent désormais de l'énergie verte. Des panneaux solaires ont été installés sur les toits des deux salles polyvalentes de la commune et sur celui de l'école.

Cette installation a coûté 150.000 euros à la municipalité. EDF rachète l'électricité à la commune pour un montant annuel de 18.000 euros. Les panneaux solaires seront donc amortis dans dix ans. C'est un bureau d'étude héraultais, spécialisé en installation photovoltaïque qui a supervisé toute l'opération.

Vailhauquès investit dans l'énergie verte
Reportage : I.Bris et J.Mörch - F3LR

Selon les professionnels de ce bureau d'étude, créé en 2011 à Castries, l'impulsion vient souvent de l'intérieur des mairies. Ce sont en général des élus ayant eux même installé des panneaux solaires chez eux, qui poussent leur communes à sauter le pas. Mais nombre de projets restent lettres mortes, car les élus communaux ont souvent d'autres priorités que les énergies renouvelables.

Oser investir dans le photovoltaïque, oser endetter sa commune pour protéger la planète est donc un véritable acte politique.

Pour l'heure, il n'existe pas d'étude chiffrée sur le nombre de communes, qui comme Vailhauquès, ont investi dans les énergies renouvelables.

Néanmoins, avec plus de 27.000 installations photovoltaïques raccordées au réseau électrique, le Languedoc-Roussillon se hisse à la troisième place du podium national.

Le photovoltaïque en Languedoc-Roussillon

Le parc solaire photovoltaïque atteint une puissance installée de 5.860 MW, fin mars 2015.
La puissance raccordée sur l’ensemble de l’année 2014 est à peine supérieure à la première estimation, pour un total de 939 MW.

Au premier trimestre 2015, la puissance raccordée a été supérieure à celle du trimestre précédent et à celle du premier trimestre 2014.
Sur le premier trimestre 2015, la production de la filière solaire photovoltaïque s’est élevée à 1,1 TWh, soit une augmentation de 26% par rapport au premier trimestre 2014.

Sur le même sujet

Les + Lus