Cet article date de plus de 5 ans

Alberto Lamelas blessé à Alès

Curieux dimanche à Alès! Avant la corrida, les aficionados commentaient une triste nouvelle : les toros de Margé refusés par les vétérinaires à Madrid. Après la corrida, les mêmes se réjouissaient de l'oreille à Madrid de Juan Bautista…
Alberto Lamelas, originaire de Jaén. Il est abonné aux corridas dures en France. C'est mieux qu'en Espagne où il n'est pour ainsi dire jamais engagé!
Alberto Lamelas, originaire de Jaén. Il est abonné aux corridas dures en France. C'est mieux qu'en Espagne où il n'est pour ainsi dire jamais engagé! © SDT / JJ
Entre temps, les toros du Curé de Valverde avaient combattu. 3 heures de bagarre intense…

8 mai 2016 Alés (Gard), arènes du Tempéras.
7 toros du Curé de Valverde. Le second, blessé en frappant contre un burladero dès sa sortie du toril, fut achevé en piste et remplacé par un toro du même fer.
Tous lourds, redoutablement armés et de magnifique silhouette. Les trois premiers offrant des embestidas franches et nobles, les trois autres plus compliqués. Tous ont été piqués au moins deux fois.
Octavio Chacón, une oreille (un avis) et applaudissements (deux avis);
Alberto Lamelas, vuelta (un avis) et blessure;
Javier Cortés, salut au tirers (un avis) et silence (deux avis).

Temps pluvieux. Public curieux, parfois très exigeant et s'enthousiasmant l'instant d'après pour des artifices de toreo de plage. 3/5 d'arènes (1600 personnes environ).

Chacun selon ses moyens, les trois toreros du jour ont tout mis en œuvre pour triompher.
Octavio Chacón, vaillant et bagarreur, propose une tauromachie sommaire mais efficace. Il coupe l'oreille de l'excellent premier, un toro de silhouette harmonieuse, aux charges si franches et à la noblesse si généreuse qu'on aurait pu le confondre avec un de ces toros qu'affectionnent les vedettes. Son second est nettement plus retors, mais Octavio ne baisse pas les bras. 
Javier Cortés a une classe folle. Il est urgent qu'il apprenne à porter l'estocade!
Alberto Lamelas donne de superbes naturelles au second Valverde. Le toro est excellent, la faena est bien construite. Une estocade laborieuse le prive d'une oreille. De deux peut-être. Le cinquième lui donne un méchant coup de corne à l'intérieur de la cuisse.
Évacué vers l'infirmerie, puis vers un hôpital de Nîmes, le torero de Jaén souffre d'une profonde blessure intéressant la saphène et nécessitant une intervention chirurgicale de plusieurs heures.

En attendant de vous montrer plus d'images de cette passionnante après-midi, voici un extrait de la faena de Lamelas avec le n°7, celui qui l'a envoyé à l'infirmerie.

Lamelas Alès



Poursuivre votre lecture sur ces sujets
signes du toro culture tauromachie