Covid 19 : ralentie par le confinement, la natalité repart à la hausse en Occitanie

Publié le
Écrit par Pauline Senet

Le confinement et la crise sanitaire semblent avoir dissuadé de nombreux couples de devenir parents. En Occitanie, l'Insee enregistre une forte baisse des naissances au début de l'année 2021. Mais dans la plupart des départements, la natalité connaît un rebond en mars.

Devenir ou ne pas devenir parents... Ce choix de vie semble soumis, entre autres choses, aux aléas de la crise du Covid-19. En Occitanie, comme dans le reste du pays, le premier confinement de mars 2020 a brutalement freiné la natalité. Mais la tendance pourrait s'inverser avec la levée progressive des restrictions sanitaires. L'Insee vient de publier son dernier rapport : les naissances repartent à la hausse en mars 2021, soit neuf mois après la première période de déconfinement.  

Une natalité en berne à cause du confinement

Le confinement de mars 2020, pendant lequel de nombreux couples étaient "enfermés" ensemble, n'a pas provoqué de baby-boom... au contraire ! Neuf mois plus tard, en Occitanie, cela se traduit par un effondrement de 12% des naissances. 4200 bébés sont nés en janvier 2021, contre 4800 à la même époque l'année précédente. 

Cette diminution pourrait être liée à la pandémie de Covid-19, le contexte de crise sanitaire et de forte incertitude ayant pu inciter les couples à reporter leurs projets de parentalité. La crainte de la transmission possible du virus de la mère au nouveau-né a pu également jouer.

Insee Occitanie

Beaucoup de couples ont été poussés à reporter leurs projets de parentalité. Cette baisse concerne tous les départements, à l’exception de la Lozère, qui enregistre une hausse des naissances de 16% sur la même période. Mais l’Insee prévient que dans ce département peu peuplé, ces chiffres fluctuent davantage. Il faut donc les interpréter avec plus de précaution. 

La baisse la plus prononcée se situe les départements suivants : - 19 % dans l'Aude, - 17 % dans l’Aveyron et - 16 % en Ariège.

Levée des restrictions sanitaires, reprise de la procréation

Lors du déconfinement, les habitants de l’Occitanie semblent avoir retrouvé de l'optimisme et leur envie d’avoir des enfants. En février 2021 (naissances de bébés conçus lors du premier déconfinement au printemps dernier), la baisse des naissances commence à s’atténuer. Elle n’est plus que de 6%.

C'est en mars 2021 que la natalité connaît un rebond significatif : 4 900 naissances ont eu lieu en Occitanie, soit environ 160 par jour. C’est 5 % de plus qu’en mars 2020, où 4 700 naissances avaient été enregistrées. 

L’Occitanie se situe ainsi au 4e rang des régions où la reprise des naissances est la plus forte, derrière le Centre-Val de Loire (7 %), la Bretagne et les Pays de la Loire (6 %). 

Il est encore trop tôt pour dire si cette reprise sera durable. L'Insee avertit d'ores et déjà : cette hausse des naissances en mars 2021 ne suffit pas à compenser les baisses du début d’année. Le nombre moyen de naissances par jour sur le premier trimestre reste inférieur à la moyenne des années 2018 à 2020. Il faudra attendre les chiffres des prochains mois pour savoir si cette reprise est solide, ou s’il s’agit seulement d’un regain d'optimisme ponctuel.