Covid : le gouvernement ne veut pas tomber le masque trop vite, malgré les demandes de certains élus en Occitanie

Faut-il laisser tomber le masque en extérieur dans les zones où le taux d'incidence Covid est bas ? C'est le cas par exemple dans le Gers. Malgré la pression de certains élus, les préfets temporisent et appellent à la prudence. Le gouvernement pourrait opter pour une harmonisation nationale. 

Pour le ministre de la santé Olivier Véran, la fin du port du masque en extérieur est proche mais "il ne faut pas aller trop vite et trop fort".
Pour le ministre de la santé Olivier Véran, la fin du port du masque en extérieur est proche mais "il ne faut pas aller trop vite et trop fort". © BELPRESS/MAXPPP

Est-ce le moment ou est-ce encore trop tôt ? C'est toute la question. La fin du port du masque en extérieur donne lieu à des débats depuis plusieurs jours en Occitanie. Le week-end dernier, le maire de Mazamet a écrit à la préfète du Tarn pour demander l'abandon du masque en extérieur pour les personnes vaccinées, dans un premier temps.

Mardi soir, le président du Conseil département du Gers, Philippe Martin twittait sa demande formulée au préfet. Il souhaiterait alléger les règles pour "les 22 communes gersoises où le masque en extérieur est obligatoire".

Celui-ci (le préfet du Gers) examine la situation alors que des allègements ont été décidés dans certains départements dont les taux sont supérieurs au nôtre. 

Philippe Martin - président PS du Conseil départemental du Gers

 

Des taux d'incidence du simple au quadruple

Débat identique en Ariège. On se souvient que le masque n'est plus obligatoire en extérieur depuis le 16 avril 2021 dans la commune le Tarascon-sur-Ariège. Chaque habitant est libre de le porter ou pas. Le maire Alain Sutra a tout de même appelé à la prudence et au respect des gestes barrières. 

Dans l'Hérault, un arrêté préfectoral indique le port du masque n'est plus obligatoire mais seulement dans les zones non urbanisées des communes, et à condition de respecter la distanciation sociale. 

A la date du 18 mai 2021, le taux d'incidence est de 99 pour 100 000 habitants en moyenne en Occitanie, mais avec des disparités selon les 13 départements de la grande région :

L'image de ce mercredi matin, c'est Emmanuel Macron et le Premier ministre Jean Castex attablés à la terrasse d'un café du 8e arrondissement à Paris, sans masque, mais à distance l'un de l'autre. Le Président de la République a appelé les Français à rester encore prudent. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société politique