• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Une entreprise de Balaruc invente la peinture anti-bactérienne

Balaruc (Hérault) - Méto and Co et son nouveau procédé de peinture anti-bactérienne au cuivre - mars 2015. / © F3 LR
Balaruc (Hérault) - Méto and Co et son nouveau procédé de peinture anti-bactérienne au cuivre - mars 2015. / © F3 LR

C'est en fait le mélange de cuivre et de peinture conçu par Méto and co, une entreprise héraultaise, installée à Balaruc, qui sert de principe actif. Il permet de recouvrir les surfaces sensibles et de les rendre quasi anti-bactérienne. Ce nouveau procédé est surtout bien moins coûteux que d'autres.

Par Fabrice Dubault


Après 10 mois dans l'Etang de Thau, une simple planche traitée avec une peinture au cuivre permet de constater les propriétés anti-bactériennes du métal.

En vente depuis janvier 2013, cette peinture métallique est le premier produit à base de cuivre conçu par Méto and co, une entreprise de Balaruc, près de Sète.
Forte de cette expertise, l'entreprise Méto and co s'est intéressée aux propriétés anti-bactériennes du cuivre. Ce métal empêche le développement des champignons, bactéries et autres virus. Problème, il est cher, trop coûteux pour l'utiliser massif. Méto and co a donc développé une peinture applicable partout. Un nouveau marché considérable.

Le premier client de cette peinture innovante sera la nouvelle clinique Saint-Roch, en construction à Montpellier. L'objectif est de réduire les risques de maladies nosocomiales, à moindre coût. Elle sera présente partout, robinets, abattants des toilettes, poignées de portes, boutons électriques...
Les patients pourront profiter de cette technologie, dès l'ouverture de la nouvelle clinique saint Roch, début 2016.

Balaruc (34) : une entreprise crée une peinture anti-bactérienne
Reportager F3 LR / A.Grellier et T.Will

 

Sur le même sujet

reportage observatrice ligue droit de l'homme arrêtée montpellier

Les + Lus